Des gestes en partages

Rencontre - débat

Jeu. 09 Avr. 2015 — 18h30
DISCIPLINE : Arts visuels
FORMAT : Spectacle, Exposition
ESPACE : Salle d'exposition
TARIF : Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Avec le penseur Yves Citton et les artistes Céline Ahond, Charlie Jeffery, l’enseignante Madame Castells et Raphaële Jeune commissaire invitée.

En dialogue avec les autres invités qui témoigneront de leur expérience, Yves Citton offrira sa propre analyse du dispositif Orange Rouge.

Dans le cadre de l’exposition "Des mers non répertoriées"


A l’occasion de l’exposition "Des mers non répertoriées", qui présente les œuvres réalisées durant l’année scolaire 2013-2014 à l’initiative d’Orange rouge, une rencontre-débat rassemblera le penseur Yves Citton, deux des artistes participants, Céline Ahond et Charlie Jeffery, une enseignante ayant accueilli des artistes dans sa classe ULIS, Mme Castells, et la commissaire invitée, Raphaële Jeune.

Yves Citton est professeur de littérature à l’Université de Grenoble 3, co-directeur de la revue "Multitudes" et s’intéresse à de multiples sujets, prenant tour à tour la casquette du philosophe, de l’anthropologue ou du politologue dans l’héritage de Spinoza, Simondon, Barthes et Deleuze. Il a développé une importante réflexion sur la question du geste qu’il considère du point de vue d’une "anthropologie sauvage de nos expériences esthétiques" contemporaines. Ses recherches récentes se consacrent à l’étude de la notion d’attention dans le contexte des processus de subjectivation individuelle et collective découlant des nouvelles pratiques économiques, culturelles et sociales induites par l’usage d’internet. Il tente ainsi de combler un déficit d’appareil critique en nous offrant des outils pour mieux penser les problématiques liées à ce qui est devenu le bien le plus convoité à l’époque du capitalisme cognitif.
En dialogue avec les autres invités qui témoigneront de leur expérience, Yves Citton offrira sa propre analyse du dispositif Orange Rouge, lequel met en place les conditions d’une rencontre entre des artistes et des adolescents en difficulté scolaire et sociale, à l’intersection entre projet artistique et projet pédagogique. Un dispositif où le geste et l’attention à l’autre, à soi, au monde, sont convoqués à chaque instant.