"Dress codes"

Jeu. 01 Sept. — 09 Oct. 2016
Du jeudi au dimanche, de 14h00 à 19h00
DISCIPLINE : Arts visuels
FORMAT : Exposition
ESPACE : Salle d'exposition
TARIF : Entrée libre

Avec : Johanna Benaïnous & Elsa Parra, Sorel Cohen, Nadège Grebmeier Forget, Myriam Jacob-Allard, Dayna McLeod, Justine Pluvinage, Kim Waldron.

Commissariat : Alexandrine Dhainaut

VOLET 1/3
Mains d’Œuvres s’associe au centre d’art Diagonale à Montréal (Canada), avec la critique et commissaire en résidence Alexandrine Dhainaut. Mêlant les regards d’artistes montréalaises et parisiennes, "Dress codes" traite non sans humour de la question des modèles, des genres et des clichés de représentation, à travers divers médiums (vidéos, photographies, performances).


LES ÉVÉNEMENTS :

  • Jeudi 1er Septembre 2016 : Vernissage à partir de 18h.
    Venez au PREMIER VERNISSAGE DE LA RENTRÉE PARISIENNE ! Barbecue dans le jardin en prime !
  • Samedi 17 Septembre 2016 : Portes Ouvertes de Mains d’Œuvres. Journées du Patrimoine avec visites programmées de l’exposition
  • Samedi 8 Octobre 2016 : Finissage à partir de 16h.
    16h - Projection du film de Justine Pluvinage "Fucking in love"
    17h30 - Visite de "Dress codes" par Alexandrine Dhainaut et en présence de Kim Waldron, qui nous vient de Montréal tout spécialement !

LES NOCTURNES :
Ouverture de l’exposition jusqu’à 21h, lors d’autres événements à Mains d’Œuvres :


"Dress codes"

De part et d’autre de l’Atlantique, on se demande sur quoi reposent les clichés, comment se construisent les normes, les codes de représentation de tel ou tel sexe, classe ou fonction, comment les rôles — masculin et féminin — se répartissent et pourquoi ? Pour mieux en démontrer la dimension arbitraire, on se met en action, on se positionne devant la caméra ou l’appareil photographique et on se déguise, on parodie, on détourne un geste, un accessoire, on surtape la pose, on rejoue les clichés pour en souligner les limites, mettre en évidence les conventions qui nous forment et nous formatent. Nourries du regard d’artistes montréalaises rencontrées spécialement pour l’occasion et mis en résonance avec celui d’autres femmes artistes, les œuvres réunies ici deviennent des outils de réflexion sur les modèles dominants, les stéréotypes, et l’écart possible — par l’art — dans tout ça. Parce que : si le costard–cravate fait le banquier, quid de la banquière ?


MONTRÉAL - PARIS / 2016-2018
DIAGONALE (Montréal) + MAINS D’ŒUVRES (Paris)
Soucieux de faire rayonner les scènes artistiques qui les animent et désireux de travailler main dans la main dans un projet critique aux multiples facettes, Diagonale (Montréal) et Mains d’Œuvres (Paris) proposent de construire, ensemble, une initiative singulière à l’intérieure de laquelle chacun des deux lieux vient investir l’autre et développer une proposition curatoriale in situ.
Construit en trois temps, cet ambitieux projet à deux têtes connaitra ses prémices en 2016, pour se prolonger en 2017 puis 2018. Ainsi, Ann Stouvenel, responsable du pôle des arts visuels à Mains d’Œuvres, puis Chloé Grondeau, directrice artistique de Diagonale, réaliseront respectivement une résidence de recherche puis une proposition curatoriale dans le lieu de l’autre au courant de ces deux années.
Mais aujourd’hui, à l’aube de cette belle aventure, c’est la critique d’art et commissaire Alexandrine Dhainaut qui ouvre le bal à Diagonale, partie réaliser une résidence/visites d’atelier. Ce séjour en terre québécoise lui a permis de collecter des œuvres d’artistes montréalaises qu’elle a ramenées avec elle puis présentées aux côtés de travaux d’autres artistes, notamment françaises dans le cadre de cette exposition à Mains d’Œuvres intitulée "Dress codes".

Programme :

  • 2016 : Montréal - Paris
    Juin : Résidence d’Alexandrine Dhainaut à Montréal
    Septembre : Exposition à Mains d’Œuvres
  • 2017 : Canada - France
    Septembre : Résidence d’Ann Stouvenel à Montréal
    Octobre : Exposition à Diagonale
  • 2018 : Amérique du Nord - Europe
    Janvier : Résidence de Chloé Grondeau à Paris
    Février : Exposition à Mains d’Œuvres