Eco chantier

Une réhabilitation avec des matériaux recyclés

Ven. 13 Juin 2014 — 18h30
DISCIPLINE : Art et société
ESPACE : Gymnase
TARIF : Entrée libre

Ouverture publique du chantier de réhabilitation du gymnase de Mains d’Œuvres avec des matériaux recyclés. Création d’un prototype avec des étudiants de l’Université Jussieu – Licence d’éco-construction.
Visite suivie d’une rencontre avec les acteurs locaux du ré-emploi.

Mains d’Œuvres est un lieu de création artistique et citoyenne basé à Saint-Ouen. Ce bâtiment de 4 000 m2, ancien centre sportif de Valéo a été réhabilité en 1998 pour accueillir une nouvelle activité et ainsi redonner vie à ce bâtiment et à son quartier. La première phase de réhabilitation n’est pas suffisante et aujourd’hui nous souhaitons isoler phoniquement et thermiquement l’espace du gymnase. Le Gymnase de 500m2 est un espace essentiel à l’activité du lieu : espace de répétitions et de présentations publiques pour le spectacle vivant et les concerts d’artistes émergents, il sert également pour des locations à des associations, institutions ou tournages et ainsi participe à la réalisation de ressources propres pour le lieu, qui doit en générer plus de 50%.

Projet en partenariat
Pour cette réhabilitation, nous avons choisi l’approche d’économie circulaire, qui correspond aux valeurs de la structure. Nous avons donc proposé à des architectes de nous accompagner. Le projet de la création d’une boîte réalisée en matériaux recyclés dans le gymnase a été validée.
Nous avons souhaité associer les acteurs du territoire dans ce projet et un comité de pilotage a été constitué, composé de Bellastock, Apij Bat, Cabinet d’architecte Landauer, Jeanne Bloch, responsable de l’évaluation et l’Association 14, accompagnant des étudiants dans des projets d’architecture. L’agence locale de l’énergie et du Climat de Plaine Commune est également très attentif à notre projet et a rejoint le comité.

Des matériaux recyclés ou ré-employés !
Nous souhaitons à travers notre démarche, trouver des gisements sur Plaine Commune de matériaux qui pourraient être utilisés dans notre rénovation. Toute la démarche sera documentée et visible sur un site pour que ce projet exemplaire puisse servir à d’autres. Un chantier d’insertion sera réalisé ainsi que des ouvertures au public tout au long du projet pour impliquer les habitants sur les problématiques de recyclage des déchets et permettre de leur donner les moyens de se saisir de cet enjeu. Par exemple seront organisés des ateliers de construction de meubles en matériaux recyclés.

L’éco-construction mais pas seulement
A travers la documentation du projet, ce projet vise à démontrer également ce qui est possible de réaliser avec des matériaux recyclés (de la recherche de gisement, à son acheminement et à son utilisation) dans une approche développement durable : social, culturel, économique et écologique.

Outre qu’il repose sur les 4 dimensions du développement durable – dimension économique, sociale, écologique et culturelle – ce projet offre une réelle opportunité de créer ou de renforcer les liens des différents publics concernés par le lieu (salariés, artistes, habitants, associations, spectateurs, collectivités locales et entreprises locales…) et de sensibiliser ces populations aux enjeux et modes de vie qui prennent en compte le devenir de la planète.

Chantier atypique et innovant
Ce type de rénovation est très atypique, c’est pourquoi nous avons monté un comité de pilotage pour nous accompagner. Nous avons élaboré ensemble un chantier-performance qui sera ouvert au public au fur et à mesure.

1ère phase du chantier est la réalisation d’un prototype dans le gymnase avec les étudiants de la licence d’éco-construction de Jussieu. Toute l’année les étudiants accompagnés de l’association 14 ont travaillé à l’étude et la réalisation de la boîte double peau pour le gymnase. Du 10 au 16 juin une partie de la boîte va être réalisée pour tester la mise en œuvre de cette méthodologie d’éco-construction. Le vendredi 13 à 18h30 nous proposons une ouverture des portes du chantier et une rencontre avec les structures partenaires de ce projet ainsi que d’autres structures travaillant sur le ré-emploi sur le territoire de Plaine Commune et notamment de Saint-Ouen.