Le Collectif QG

BIOGRAPHIE

QG est une structure porteuse de projets originaux pluridisciplinaires Signature de diverses performances et oeuvres depuis 2013. Elle prend sa forme officielle de Label de productions hybrides en 2017. Direction MARTINE LUTTEUSE QUEEN en lien étroit avec la pensée et le savoir-faire de Claire Lapeyre Mazérat & Arnaud Lazérat.

MARTINE LUTTEUSE QUEEN
Elle commence sa carrière au Japon — où sa famille l’a envoyée pour s’éduquer au raffinement de la civilisation nippone — comme créatrice de masques à la cour de l’impératrice Suiko.
On la retrouve ensuite armatrice à Gènes où elle soutient l’innovation dans la fabrication des toiles à voiles qu’elle utilisera pour la création de grands décors peints, ancêtres inspirés de la « découverte ».
La fréquentation des grands voiliers lui donne des ailes : elle se reconvertit en exploratrice et part en Afrique pour le royaume du Mupata où elle est initiée à l’art de l’imitation animale. Sa virtuosité à se glisser dans la peau d’un lion, d’un singe, d’un agouti, ou d’une tortue lui permet ensuite de réussir sa reconversion dans le Grand Nord où elle va vivre quelque temps avec les ours, auprès desquels elle apprend le fameux « glissendo » ou art de se déplacer sur scène sans paraître toucher le sol « comme un ours glissant sur la banquise. » Une équipe de scientifiques basée à proximité de son campement qui étudie l’univers marin sous la dite banquise , lui offre l’occasion de s’initier à la plongée subaquatique : elle découvre le système de bioluminescence d’un certain type de plancton à partir duquel germe en elle l’idée d’un éclairage révolutionnaire au théâtre. Elle l’expérimente avec succès lors du Grand Opéra « Séléné double face » donné sur la Lune, première œuvre du spectacle vivant extra-terrestre.
Revenue sur Terre, elle reprend la mer sur son fameux Radeau-Survie-Cinéma pour conter avec les migrants eux-mêmes leur tragique saga et en garder la mémoire. Actuellement, Actrice, Autrice, Inventrice, Constructrice et Conductrice (d’acteurs), son activité embrasse théâtre, opéra, cinéma et… ce qui reste à inventer.

Claire Lapeyre-Mazerat - Metteuse en scène
Fille d’un père caméraman et d’une mère auteure, depuis toute petite elle réalise des vidéos, crée des spectacles avec son frère qui lui est passionné par les costumes et les installations. 
En 2006, elle co-fonde le COLLECTIF JAKART où elle alterne jeu et mise en scène et traverse différentes écritures : Müller, Shakespeare, Copi, Leminsky, Cortazar, Goldoni, écriture de plateau…
À côté du théâtre, elle développe tout un travail sur l’image : films expérimentaux, court-métrages, photos et performances. Deux passions donc : les acteurs et la fabrication d’images. Avec le temps, la recherche esthétique vient se fondre à la direction d’acteurs et vis versa.
Afin d’affirmer cette recherche elle décide de créer sa propre structure : QG.

L’INFO INSOLITE
QG,

Le tranchant du Glaive, la solidité du Granit, le poli de la Glace, l’insolence d’une Gifle, le criblé d’une Grêle

C’est la Gouaille du Griot reconverti en Geek, c’est la Grâce d’une Gemme irisée comme un Givre, c’est le Glamour qui masque la quête d’un Graal

QG, c’est un Geste, une trace, une Griffe

C’est le Geste des Gueuses appelées MLQ, les Martine Lutteuses Queen qui ont décidé — par l’art et plus si affinités — de se mêler du monde.
QG, c’est un mouvement, un transport, un véhicule, un Quadrige.
 
QG , le Quadrige des Gueuses qui se nomment MLQ

PROJET DÉVELOPPÉ A MAINS D’ŒUVRES
Théodora 21, opéra expérimental, prévu au printemps 2018