Si j’aurais su... je serais né en Suède !

de Marion Cuerq

Mer. 02 Déc. 2015 — 20h30
DISCIPLINE : Art et société
FORMAT : Projection
ESPACE : Star Trek
TARIF : Prix Libre

GRANDIR AUTREMENT // un cycle de projections sur le maternage et l’écologie proposé par le TIPI dans le cadre de leur résidence à Mains d’Œuvres

"Si j’aurais su... je serais né en Suède !", un film de Marion Cuerq

Ce film traite de l’interdiction des châtiments corporels (fessée y compris) en Suède.

La gifle et la fessée sous prétexte d’éducation sont une forme de violence physique considérées en France par la majorité de la population comme acceptables, voir souhaitables. Pourtant il s’agit bel et bien d’une forme de violence éducative.

La Suède a fait le choix d’une législation qui protège les enfants (comme le sont les adultes également) de toutes formes de violence physique.

Ce film ouvre la réflexion sur les conséquences néfastes de cette violence éducative ordinaire et amène a une prise de conscience apaisante pour nos enfants, citoyens du monde de demain.

....................................................................................................................................................................................

GRANDIR AUTREMENT // un cycle de projections sur le maternage et l’écologie proposé par le TIPI

Ce cycle de projections que nous proposons permet de poser un regard nouveau sur l’enfance, sur l’éducation, sur la construction d’un individu lorsqu’on le regarde grandir avec bienveillance et empathie, depuis sa naissance, et pendant la totalité de son parcours en collectivité, depuis la crèche et jusqu’à l’école.

LE TIPi est une association de parents à Saint-Ouen, engagée dans des réflexions sur le maternage et l’écologie.

Jeunes parents, ou parents avertis, nous nous sommes rencontrés suite aux problèmes communs pour trouver un mode de garde dans cette ville qui manque cruellement de places en crèches. Nous nous sommes tout d’abord réunis afin de créer une éco-crèche parentale (enfants de 6 mois à 3 ans), qui porte un regard bienveillant sur chaque individu, mais aussi sur les ressources naturelles. Nous portons toujours ce projet, et élargissons notre réflexion par le projet d’un jardin d’enfants (de 3 à 6 ans), en choisissant une pédagogie respectueuse des besoins de chacun.

* Prix libre = La recette récoltée sera reversée pour moitié à la production du documentaire afin de couvrir les droits de diffusion, pour l’autre moitié elle est reversée
aux intervenants (qui eux même choisissent parfois de reverser ceci à leur propre association).