Trois chats cool

Camille Girard et Paul Brunet

Jeu. 11 Mai — 18 Juin 2017
Du jeudi au dimanche, de 14h00 à 19h00
DISCIPLINE : Arts visuels
FORMAT : Exposition
ESPACE : Salle d'exposition
TARIF : Entrée libre

Exposition monographique
de Camille Girard et Paul Brunet
. Diplômés de l’École Européenne Supérieure d’Arts de Bretagne - Site de Quimper, ils participent à de nombreuses expositions, notamment au 58ème Salon de Montrouge, à la Galerie Mélanie Rio à Paris, à la Zoo Galerie à Nantes, à la Fondation Louis Vuitton à Paris, à la Biennale de Rennes « Playtime », au Frac Pays de la Loire et Hab Galerie à Carquefou et Nantes, à la Galerie Les Territoires à Montréal au Canada, au Quartier - Centre d’art à Quimper. Le duo est par ailleurs actif dans la réalisation d’exposition et d’évènements et font partie du collectif W O O P, aux côtés de Yoan Sorin et de Romain Bobichon.

Commissariat : Ann Stouvenel
Avec le soutien d’Ars Ultima - Stein & Guillot Art Foundation, mécènes.


LES ÉVÉNEMENTS :

  • Vernissage jeudi 11 mai 2017, à partir de 18h.
  • 18/06 - 16h : Finissage, performances des artistes invités par Camille et Paul : Georges-Henri Guedj - Marie L’Hours - Yoan Sorin - Lina Schlageter, Guillaume Pellay et Thomas Delahaye.
    Profitez-en pour rencontrer les artistes du lieu, en résidences au printemps, lors de "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les résidents, sans jamais oser le demander" : conférences, projections, performances.

LES NOCTURNES :
Ouverture de l’exposition jusqu’à 20h30 à l’occasion d’autres événements dans le lieu :


Trois chats cool

L’exposition rétrospective et prospective « Trois chats cool » présente les œuvres de Camille Girard et Paul Brunet. Camille et Paul travaillent à deux, Camille et Paul dessinent. Ils observent avec attention ce qu’ils ont sous les yeux « ... un enfant, un chien, un moucheron, un papillon, un moineau, un ver, une fleur, un homme, une maison, un arbre, une haie, un escargot, une souris, un nuage, une montagne, une feuille, ou ne serait-ce qu’un misérable bout de papier froissé et jeté, où peut-être un gentil et bon écolier a tracé ses premières lettres maladroites » La promenade, Robert Walser.

Cette exposition monographique fait suite à celle d’Éléonore Saintagnan « Dieu et la Stéréo », à celle de Gregory Buchert « Quelques choses en moins », et à celle de Judith Deschamps « Ne plus être dans votre regard, c’est disparaître », programmées à Mains d’Œuvres en mai et juin, de 2014 à 2016. À partir du protocole de départ : présenter l’ensemble des œuvres déjà réalisées, produire spécifiquement une ou plusieurs créations et dévoiler les expérimentations en cours, ils se saisissent de l’occasion pour articuler un jeu de regards entre leurs œuvres fondatrices et un décor conçu de manière contextuelle.

Le dessin revêt pour Camille et Paul de nombreuses possibilités et s’étend vers d’autres formes : installations, volumes, performances. Les ouvertures sur l’extérieur, les rythmes d’une série à une autre, les points de vue formels sont autant de nouveaux environnements à regarder, à dessiner, à s’approprier. De ce que l’on a sous la main à ce que l’on croise au bord d’un chemin, d’une scène d’intérieur à une visite au musée, d’un chat qui attend qu’on lui ouvre la porte au motif d’un tapis... Autant d’images que de citations, d’hommages, d’amours, d’amitiés. Camille Girard et Paul Brunet s’arrêtent sur un instant, prolongé dans vos yeux.