UN MACBETH DE SCENE

Posté le 04/05/2017 par Arthur Navellou

le 8 mai à 18h, JUSTE AVANT LA COMPAGNIE propose un MACBETH à la lumière de notre époque, où l’ambition côtoie la férocité.

Ils ont moins de 30 ans et le théâtre dans la peau, ils sont « sur le point de », savent que la route est longue et semée d’embûches mais aussi d’embrassades, d’envolées et d’emportements en tous genres. Ils viennent montrer Macbeth tels qu’ils le voient aujourd’hui, "une œuvre révélatrice de notre férocité tout quotidienne".

Et c’est une histoire féroce que ce Macbeth, celle d’un homme qui commet meurtres sur meurtres et trahit son ami, sur les conseils de sa femme, pour accéder au pouvoir. Il sera finalement renversé, par sa folie et son orgueil, comme Lady Macbeth. Il y a du sang, des sorcières, des combats sans merci et des révélations mystérieuses, voilà en quelques lignes comment s’agence la pièce de Shakespeare. Et je ne suis pas désolé de vous livrer la fin avant que vous ne l’ayez vu car la compagnie ne la joue pas. Ils inventent une alternative.
Afin de rendre l’actualité à ce texte écrit au début du 17ème, ils pratiquent librement l’assemblage et la transformation. De fait les sorcières ne sont pas tout à fait des sorcières et leurs prophéties deviennent des paroles pour un Rap scandé et étrange. Le spectateur est plongé au milieu de la bataille et des remords du couple Macbeth, qui paraissent étrangement contemporains. Faire apparaître cette nature humaine est tout le travail de Juste avant la Compagnie, en rendant actuel ces personnages de la nuit des temps. Le pouvoir, l’ambition, et la question des moyens employés pour gravir l’échelle sociale sont au cœur de leurs obsessions.
Lisa Guez et Baptiste Dezerces ont fondé Juste avant la compagnie en 2010 comme une promesse. Tout fraîchement sortis de leur première école de théâtre et s’apprêtant à en faire leur métier, ils avaient cette intuition que leur chemin allaient à un moment ou un autre se séparer. Et quoi de mieux pour garder ses amis que de trouver ensemble une occupation saine et enrichissante comme le théâtre ? Plusieurs spectacles plus tard, ils sont désormais rejoints par une confrérie calme de plusieurs jeunes interprètes au parcours plus ou moins classique, tous bien conscients qu’on ne fait plus théâtre comme hier et qu’il faut savoir ancrer le texte dans une langue et un environnement vivants, précis et interactifs.

Ce projet est accompagné par le Chantier de Création. Financé par le fonds social européen, ce dispositif propose une solution d’emploi, de stage, de formation et d’apprentissage, un accompagnement personnalisé co-construit par les jeunes du 93 selon leurs besoins de départ. Il soutient plusieurs membres de la compagnie et à ce titre accompagne le projet Macbeth.

MACBETH par JUSTE AVANT LA COMPAGNIE
D’APRÈS WILLIAM SHAKESPEARE
MISE EN SCÈNE LISA GUEZ
TRADUCTION ANDRÉ MARKOWICZ
AVEC ULYSSE BOSSHARD, BAPTISTE DEZERCES, ARTHUR GUILLOT, IANNIS HAILLET, VALENTINE KRASNOCHOK, MATHILDE PANIS & ILIÈS MAHBOUB
CRÉATION LUMIÈRE DE XAVIER DUTHU

resas : justeavantlacompagnie@hotmail.fr / 06 29 87 37 12
lundi 8 mai 18h dans le Gymnase
Mains d’Œuvre
1 rue Charles Garnier, Saint Ouen

LIENS

https://www.facebook.com/events/212021729287794/