Vidéo Action #1

Laboratoire des hypothèses

Mar. 14 Févr. 2017
19h
DISCIPLINE : Arts visuels
FORMAT : Projection, Performance
ESPACE : Salle Star Trek
TARIF : Entrée libre

Exploration de Mains d’Œuvres en vue de s’approcher à reculons de l’île Pelée.
Jean Cristofol, Jocelyn Desmares, Bertrand Duchemin, Fabrice Gallis, Quentin Garo, Eddy Godeberge, Charline Guyonnet, Romaric Hardy, Arthur James, Manu Laffeach, Nicolas Lafon, Sophie Lapalu, Frédéric Leterrier, Dominique Leroy, François Martig.

Le laboratoire des hypothèses est un groupe de gens d’âge, de milieu social, de formes et de matières variées. Le groupe coopte ses membres selon 3 critères : leur malléabilité, leur détermination, le hasard. Le laboratoire est une entité autonome qui génère et développe les compétences de ses membres en fonction de ses besoins. Le personnel du labo lance des hypothèses qu’il ne rattrape pas toujours. Toutes les recherches et les activités du laboratoire des hypothèses sont effectuées dans un but précis et ambitieux : la conquête de l’île Pelée, dans la rade de Cherbourg, et la mise en place d’un centre de recherche autonome et pérenne sur l’île.


Vidéo Action
Serge Daney affirmait qu’il était autant regardé par les images qu’elles ne l’étaient par lui. En est-il autant pour ceux qui les créent ? Que produisent-elles sur les artistes ? Et, dans ce match où l’écran est le filet, de quel côté se trouve le spectateur ?
Cette série de « projections-performances » s’attache à des pratiques pour lesquelles la vidéo est un outil – sans pour autant prétendre à une quelconque velléité documentaire –, un dispositif – sans ambition d’autonomie. Filmer autorise les artistes à délimiter un champ d’action, avant de faire du geste lui-même un acte performatif qui agit sur le monde saisi. Le Laboratoire des hypothèses largue ses conjectures sans toujours les capter ; Céline Ahond invite les collégiens de Bondy à « jouer à faire semblant pour de vrai » dans une salle entièrement verte devenue l’écran d’incrustation de leurs désirs, quand Anne-Lise LeGac et Élie Ortis collectent des vidéos de danse amateurs qu’ils accumulent et discutent dans leur boîte à or dur : GRAND MAL. Debout au milieu des spectateurs comme dissimulés derrière l’écran, les artistes marqueront la projection de leur présence.


Les séances :
Vidéo Action est programmé en février, avril et juillet 2017, dans le cadre des résidences arts visuels.
A 19h, en salle Star Trek :
*Vidéo Action #1 - 14 février : Le Laboratoire des hypothèses
*Vidéo Action #2 - 4 avril : Céline Ahond.
*Vidéo Action #3 - 4 juillet : Anne-Lise LeGac et Élie Ortis. GRAND MAL.


Une proposition de Sophie Lapalu
Conception graphique : Cyril Makhoul

Dans le cadre des résidences arts visuels dirigées par Ann Stouvenel

Précédemment :
La programmation Vidéo Action fait suite aux programmations Vidéo Palace, réalisée d’octobre 2014 à juillet 2015 par Julie Portier et Charles-Osmond Villa, puis Video Activity, réalisée de février à juin 2016 par Alexandrine Dhainaut et le studio Kiösk.
Dans le cadre des résidences arts visuels.