SONIC PROTEST FESTIVAL

Soirée de clôture du festival
Dès 16h, une immersion dans des propositions atypiques et non-conformistes comme on les aime : Tapetronic, Plus Instruments, Electric Manchakou, BrébantBartokBoussiron, Les hauts de Plafond, Ghetto Blastard, Super Reverb, Mixtape.
En partenariat avec le Sonic Protest Festival et les Balades Sonores

Dimanche 15 avril 2012


16h • 15 € en prévente (hors commission) • pass 6 soirées à 45€ • En prévente aussi chez Bimbo Tower, Souffle Continu, Born Bad, Ground Zero & Le Silence de la Rue, sans commission !

Sonic Protest 2012 - Teaser from Sonic Protest on Vimeo.

TAPETRONIC (France)
TAPETRONIC c’est Alexis Malbert et vice-versa ou plutôt auto-reverse dans son cas. Depuis 1999, il détourne, recycle et transforme des cassettes audio et des magnétophones pour en faire des machines jouer de la musique. Inventeur, entre autre, de la scratchette, la K7 qui scracth (brevet déposé) ou du ruban parlant, le vélo-phonographe, il agit directement sur des dispositifs mécaniques permettant de produire une musique curieuse et déviante pour dancefloor en pente. Editeur du fanzine papier & blog Discuts, Alexis Malbert documente les curiosités sonores et enquête sur les supports sonores physiques et énigmatiques.
Plus d’infos www.alexismalbert.com

PLUS INSTRUMENTS (Pays-Bas)
L’histoire de Plus Instruments s’étale sur trois décades et prend ses racines en pleine explosion punk / post-punk.
Originaire d’Eindhoven aux Pays-Bas, Truus de Groot fonde Plus Instruments en 1979, comme une cellule dont elle est le membre fixe, comme un atelier d’expérimentation autour des instruments et leur premier single, publié sur le label Plurex la même année, mélange instruments électroniques bricolés, basse électrique désarticulée et voix schizoïdes.
A cette époque de haute inventivité, Truus de Groot rencontre Michel Waisvisz (inventeur de synthétiseurs étranges comme le Crackle Synthesizer et fondateur du STEIM, une sorte d’équivalent néerlandais modeste mais vivant de l’IRCAM), une rencontre qui renforce sa fascination pour les instruments électroniques hors-normes faits maison.
Installée à New York, elle réactive Plus Instruments et collabore avec de nombeux artistes (Lee Ranaldo, futur SONIC YOUTH, David Linton, Jonathan Schneider, Craig Kafton, etc.), participe à TRIGGER & THE THRILL KINGS (avec le guitariste de GUN CLUB, Jim Duckworth) et continue ses expérimentations, entre performances et installations.
En 2011, le projet Plus Instruments redémarre avec un nouvel album "Dance with me" dans la plus pure tradition de synth-wave minimal, bourré de synthétiseurs trafiqués, de rythmiques robotiques et de chant possédé. Pour les 2 concerts de PLUS INSTRUMENTS à Sonic Protest, Truus de Groot sera accompagnée à la batterie électronique et acoustique par Toon Bressers, le batteur de NASMAK, entité avec laquelle elle collabore depuis 1980 !
Pour l’occasion, le duo alternera, avec une bonne dose d’improvisation, anciens et nouveaux morceaux dans un espace-temps compris quelque part entre 1979 et 2012 ! Il est chaudement recommandé de ne pas oublier de chausser ses dancing-boots pour vibrer sur les crackle-rythmes infernaux !
Plus d’infos sur Truus de Groot

ELECTRIC MANCHAKOU (France)
En exclusivité pour Sonic Protest 2012 : la reformation exceptionnelle d’ ELECTRIC MANCHAKOU !

Combo français culte dont les premières étincelles garage-punk datent de 1985, le groupe qui, à l’époque s’appelle simplement Manchakou, a évolué très vite vers un rock’n’roll stoogien survolté dont l’apogée se situe au début des 90’s. A cette époque le groupe est formé du guitariste Thierry Tannières alias Terry Den (le même que dans FALL OF SAIGON) du chanteur/guitariste Marc Duran, de Romano Pasquini à la basse et Pippo Pasquini à la batterie. C’est cette dernière formation qui se produira sur la scène de Mains d’Oeuvres pour réaliser un concert unique afin de fêter dignement la réédition récente en vinyle de leurs précieux enregistrements inédits ou épuisés depuis longtemps sur l’excellent label archiviste Mémoire Neuve.
Plus d’infos sur Electric Manchakou

BrébantBartokBoussiron (France)
L’univers musical de l’artiste Xavier Boussiron est fascinant.
Il renvoie tour à tour aux héros oubliés du rock’n’roll, à la musique cocktail pathétique, aux ambiances italo-cinematic , aux mélodies exotiques disparues, à Jean-Pierre Melville...
Boussiron est un inclassable. Un de ses derniers exploits : jouer en quatuor du Beethoven à l’envers (!!).
Après des études musicales et chorégraphiques classiques, Marie-Pierre Brébant a étudié le clavecin.
Parallèlement à ces activités d’instrumentiste, elle a participé comme danseuse, en France et à l’étranger, aux créations de la compagnie Fêtes Galantes dirigée par Béatrice Massin, de 1997 à 2001, à différents films, notamment Le Roi Danse, de Gérard Corbiau (2000), elle a collaboré en tant que chorégraphe avec Marianne Pottier et Skip Sempé et a enseigné régulièrement la danse baroque notamment au sein du Séminaire Estival de Musique Ancienne de Wallonie. Elle se consacre maintenant à la direction artistique de l’ensemble Sept mesures de soie, qu’elle a créé en novembre 2001, ainsi qu’à son activité de musicienne auprès des acteurs de la scène contemporaine.
A Sonic Protest, tous deux présentent : Brébant vs.Bartok vs.Boussiron, arrangement des Mikrokosmos de Belà Bartok pour clavecin et guitare électrique !
Le résultat est…étrange…dépouillé (si on peut dire ça quand il y a du Clavecin !!), mélodique et assez singulier. Lyrique, burlesque et paranormal. Ça arpente entre Ligeti et les résidus de b.o teutono-ritales. Les Morceaux durent en moyenne entre 40 secondes et 2 minutes 30 !

LES HAUTS DE PLAFOND
LES HAUTS DE PLAFOND est une entité bicéphhale qui pratique depuis une dizaine d’années une “musique d’ameublement” radicale mi-acoustique mi-électro-acoustique où le quotidien sonore est transcendé en hörspiel surréaliste, où le non sense est roi, comme chez Alice… Les deux artistes qui composent le duo ont un pied (chacun) dans le graphisme et un dans la musique expérimentale et leurs performances sont souvent accompagnées de scénographies mêlant décor 50’s et vidéos composées sur mesure.
En équilibre sur la dernière marche de l’escabeau, LES HAUTS DE PLAFOND pratiquent le collage dadaïste et le grand écart temporel !
Pour fêter la sortie de leur tant attendu second album “No ask lévrier”, le duo s’élargira en trio avec un batteur / percussioniste surprise !!
Plus d’infos sur les Hauts de Plafond

GHETTO BLASTARD
(solo de radio cassette) (GoL, Das OS)

ghetto blastard from sonarlamen jusbec on Vimeo.

Ghetto Blastard est une performance de Jean-Marcel BUSSON. On retrouve ce musicien de GOL (invité à Sonic Protest 2008 à une rencontre avec Charles Hayward) dans un contexte performatif qui rejoint son travail de plasticien. Déjà responsable de DAS OS où « 6 ordinateurs Macintosh se libèrent de l’aliénation du disque dur et s’émancipent du traitement autoritaire du musicien. Débarrassés des entraves de leur fonction de classe ils se livrent à une production sonore et graphique anti-spectaculaire. », il présente, avec Ghetto Blastard, une action scénique éclair et bruyante autour du ghetto blaster customisé comme instrument, un détournement sauvage d’un objet culte.
A la manière des Mythologies de Barthes, Jean-Marcel BUSSON propose un décodage et une relecture d’un objet du quotidien investi de valeurs qui le dépassent et se confronte au fétiche en jouant de la principale caractéristique du Ghetto Blaster : la puissance sonore !
Plus d’infos sur Jean-Marcel BUSSON

SUPER REVERB (Belgique / Allemagne)
Nouveau projet musical de Michael Beckett (aka Kptmichigan) du mythique groupe synthétique SCHNEIDER ™ qui s’associe au géant belge Jürgen de Blonde (aka KÖHN, du label KRAAK).
Ensemble, ils créent une musique noise shoegaze répétitive, pop et expérimentale, psychédélique et rock’n’roll. Yeah.
Leur nouvel album “Super Reverb II” tout juste sorti sur le label d’Arnaud MAGUET “Les Disques En Rotin Réunis” ne cesse de faire des émules et leur concert au MIDI festival à Hyères en 2011 rime dans toutes les mémoires avec ...super !
Plus d’infos sur Super Reverb

INSTALLATIONS, EXPOSITIONS & INTERVENTIONS :

MIXTAPE : installation sonore de Lucas ABELA

Mix Tape Exhibition - Opening Night from Bulk Potatosnatch on Vimeo.

Lors de Sonic Protest, Lucas Abela présentera l’installation MIXTAPE où il se penche sur la bande magnétique, celle des K7, le premier format d’échange de données audio grand public. Fixées à des ballons gonflés à l’hélium, une multitude de bandes est mise à disposition des visiteurs qui peuvent lire ces supports sur des machines créées pour l’occasion. Les bandes sont créées, elles aussi, pour l’occasion, par des artistes invités par Lucas Abela et Sonic Protest.

LUCAS ABELA


Platiniste à Sydney au début des années 90, il se tourne très vite vers des performances plus extrêmes (combat de sabres sonorisés au milieu du public, utilisation de moteurs de machine-outil pour faire tourner les disques à des vitesses démesurées), pour arriver à cet étonnant set-up de vibrations d’éclats/fragments de verre “contact- microphoné” avec sa voix de la performance JUSTICE YELDHAM avec laquelle il a tourné sur la planète entière. De son parcours de platiniste, l’artiste et perfomeur australien Lucas ABELA garde un goût prononcé pour le détournement du support et mixage d’éléments contradictoires en apparence.
Plus d’infos sur Lucas ABELA