RENCONTRE AVEC L'ARTISTE THOMAS HIRSCHHORN

Projection du film Deleuze Monument de Coraly Suard, suivie d’une rencontre exceptionnelle avec l’artiste Thomas Hirschhorn.
Entrée libre.

Dimanche 19 octobre 2008


Deleuze monument de Thomas Hirschhorn en Avignon, en 2000

Le projet 
 Je participe à l’exposition "La Beauté" parce qu’elle me permet d’exposer ce qui est "beau" pour moi. Ce qui est beau est la capacité de l’être humain de réfléchir, de pouvoir faire travailler son cerveau. Cette exposition me permet d’affirmer ma position d’artiste à travers un nouveau travail dans un endroit que je choisis. Je veux faire le "Deleuze monument". Ce monument sera un monument à la mémoire de Gilles Deleuze. Je choisis Gilles Deleuze parce qu’il est un philosophe français contemporain important. Parce qu’il a proposé une réflexion à la fois pour celui qui n’a jamais eu contact avec la philosophie et en même temps aux amateurs, aux autres philosophes et aux professionnels de la philosophie. J’ai choisi Gilles Deleuze parce que ses écrits me donnent le courage, la force et le plaisir de réfléchir.

Avec ce monument, je veux aller vers l’habitant d’Avignon. Avignon est grand et dans la mesure où ce monument se trouve dans l’espace public il me semble juste de le situer dans le « Grand-Avignon ». Le « Grand-Avignon » veut dire en dehors des remparts qui entourent la ville. Ces remparts sont caduques depuis longtemps. Ces murs, faux aujourd’hui, sont là pour les touristes, pour vendre la vieille ville. Ils ne sont plus légitimes, mais ils deviennent un mur entre les habitants plus riches et les habitants plus pauvres, une frontière entre la ville objet et ses sujets. Je pense que les remparts posent des questions politiques et sociales. J’ai voulu situer mon intervention par rapport à leur existence. Je le fais en plaçant mon travail en dehors des remparts. Je veux faire un travail pour, avec, en confrontation, mais surtout pas sans les habitants d’Avignon. C’est pour cela que j’ai choisi de faire ce monument sur la pelouse centrale de la cité HLM "Louis Gros". Thomas Hirschhorn

Le documentaire réalisé par Coraly Suard (26 min) retrace les différentes étapes de l’existence du Deleuze Monument finalement réalisé au sein du quartier "Champfleury". Après la projection, Thomas Hirschhorn reviendra sur la création de ce projet ainsi que sur la question de son engagement.
Légende visuel : Thomas Hirschhorn, Deleuze Monument, documentaire 26’ Production Artfilms, Drac Paca, 2001, Réalisation : Coraly Suard.

* 14h30 • Visite de Mieux vaut être un virus que tomber malade par Isabelle Le Normand, commissaire de l’exposition et l’historienne d’art Hanna Alkema