Devenir résident

Au cœur du projet, le processus de création : comment les artistes travaillent et créent ? Comment transmettent-ils leur savoir-rêver ? Pour s’approprier ce processus et encourager les artistes dans leurs recherches, nous provoquons des moments de rencontres entre les artistes et les gens. Le lieu accompagne des démarches d’artistes et des engagements citoyens créatifs. Il apporte des espaces de travail, du temps pour essayer et expérimenter mais aussi un dispositif critique qui fait naître le dialogue entre les artistes, l’équipe du lieu et le public. C’est un espace-outil qui souhaite rendre possible et visible le travail des créateurs, un tremplin permettant la concrétisation de projets en danse, théâtre, arts visuels, musique ou pluridisciplinaires.


NB. Étant un lieu indépendant qui finance 50% de son budget par des ressources propres, Mains d’Œuvres n’a pas les moyens de produire tous les projets accueillis en résidence. Ainsi, le lieu sert également de déclencheur de financements. L’accompagnement porte prioritairement sur une recherche de producteurs et partenaires afin que le projet puisse se réaliser dans les meilleures conditions possibles.

Arts visuels

Des artistes, des collectifs d’artistes, des commissaires d’exposition, des critiques d’art et des graphistes sont accueillis et accompagnés dans leurs projets au quotidien. Les résidents bénéficient d’ateliers, de restitutions publiques, de formations professionnelles ainsi que de moyens techniques, humains et financiers. Parallèlement aux résidences, trois expositions par an permettent de découvrir des œuvres produites dans le lieu, mises en perspective avec des œuvres d’artistes reconnus et/ou internationaux.

Résidence - accueil création : Le dispositif concerne les artistes qui souhaitent produire et/ou diffuser. Outre la mise à disposition des espaces, l’accompagnement porte sur la mise en œuvre d’une démarche de création, en fonction des besoins de l’artiste (échanges critiques, montage des dossiers de subvention, aide à la communication et à la diffusion, liens avec les professionnels, etc.). Une attention toute particulière est accordée à l’accompagnement de l’œuvre vers son public et à la diffusion ultérieure de la création. En fonction du temps demandé, la résidence est de 6 mois à un an.
Deux « résidences propulsées » sont proposées sur une année, de manière non-consécutive. Bourses de 2500 euros.
> auteurs français et étrangers

Atelier - recherche et structuration : Ateliers - recherche et structuration : L’atelier est destiné aux auteurs qui ressentent la nécessité d’approfondir certains aspects de leur recherche et qui ont besoin d’un temps de travail conséquent sans obligation de production d’une forme destinée au public. Elle s’adresse également aux entreprises culturelles qui souhaitent développer leur activité et leur structure. Des bureaux et un accompagnement au quotidien sont entre autres mis à disposition à cet effet, en contre partie d’une participation aux frais minime entre 96 et 120 euros par mois.
> un an avec possibilité de reconduction, auteurs franciliens

Comment candidater ? : Envoyez votre portfolio avant fin avril, CV et note d’intentions à Ann Stouvenel, pour des résidences sur l’année suivante.

Cultures numériques

Les résidents en arts numériques sont co-accompagnés en fonction de leurs champs d’explorations (arts visuels, danse, théâtre, musique, Art & Société). La résidence arts numérique est ouverte aux artistes souhaitant débuter une pratique créative des technologies. L’accueil en résidence est l’occasion de travailler sur deux axes : la recherche en arts numérique et les liens entre arts, sociétés et technologies. Plusieurs dispositifs sont proposés aux résidents :
• L’utilisation d’espaces de travail (atelier au CRASlab, bureaux en coworking, etc.)
• La documentation du processus de création pour le diffuser aux publics venant visiter le Centre de Ressources Art Sensitif, favorisant ainsi l’appropriation créative des technologies.
• Des actions de proximité à destination d’un large public (primaires, collégiens, lycéens, populations carcérales du 93, etc.)
• Des temps de rencontres et d’échanges avec d’autres porteurs de projets œuvrant dans le champs de la création numérique.
• Un accompagnement humain personnalisé sur les différentes étapes de montage du projet de création (écriture de dossiers et budgets, mise en réseau avec le milieu professionnel des arts numériques - structures, lieux ressources, personnes - communication, etc.)
• La présentation d’étapes de travail, lors de programmes pédagogiques organisés par le Craslab ou pendant les événements pluridisciplinaires mensuels (fêtes, festivals, soirées Hors d’Œuvres).

Les objectifs de la résidence sont déterminés au cas par cas en amont ; la résidence dure entre 6 mois et 1 an, et peut être reconduite selon les besoins.

Danse

Deux dispositifs principaux sont proposés :
La résidence d’accueil création : Le dispositif concerne exclusivement les artistes en début de parcours (max. 3ème projet de création) qui souhaitent donner vie à un projet de création. Outre la mise à disposition des espaces, l’accompagnement porte sur la mise en œuvre de ce projet de création en particulier en fonction des besoins de l’artiste (montage des dossiers de subvention, une aide à la communication, à la diffusion, des conseils pour guider les liens avec les professionnels etc.). Une attention toute particulière est accordée à l’accompagnement de l’œuvre vers son public et à la diffusion ultérieure de leur travail.
La résidence de recherche : La résidence de recherche est destinée aux artistes qui ressentent la nécessité d’approfondir certains aspects de leur recherche et qui ont besoin d’un temps de travail sans rentrer dans une obligation de production d’une forme destinée au public. Elle s’adresse également aux artistes qui souhaitent tester d’autres matériaux – lumière, vidéo, son – qui viendraient éventuellement compléter une recherche en cours. (max. 2 semaines, en été et hiver).

Musique

Des groupes et des artistes rentrent en résidence en salle de concert ou en studios de répétition pour travailler au développement de leurs projets (enregistrement d’album, préparation d’un set, expérimentation, etc.). Ces derniers peuvent bénéficier d’un accompagnement pour le développement de leur projet : Mains d’Œuvres ne se substitue pas pour autant aux structures qui les encadrent. Certaines structures (tourneurs, labels, etc.) peuvent également rentrer en résidence à Mains d’Œuvres et bénéficier d’un espace de travail.
Modalités de résidence  : La sélection des résidents s’effectue sur la base de leur projet artistique et de leur volonté de mettre en place des actions participants à la vie du lieu (rencontres, concerts, festivals, etc.).

Art & Société

Le pôle Art et Société accueille et accompagne en résidence des artistes de toutes les disciplines autant que des porteurs de projets locaux.

Nous sommes convaincus que la créativité (essentielle à l’imagination, et donc l’ouverture des possibles) n’est pas du seul fait des artistes, mais qu’il est possible - et essentiel - d’être créatif dans nos manières de faire société. Les créations accueillies ont en commun d’agir de manière inclusive, dans l’Espace Public, et d’aborder créativement des enjeux de société.

Les axes travaillés au cours de cet accompagnement sont les protocoles d’infusion territoriale, de participation des habitants, la mise en dialogue avec les acteurs du territoire, ainsi qu’avec les spécificités du territoire de la Seine Saint Denis.

Résidences longues de 1 à 3 ans de 2 types :

  • Résidence territoriale
  • Résidence structuration

Théâtre

Le pôle aide au développement d’une création et donne la parole aux auteurs vivants, en privilégiant plus particulièrement les formes qui déjouent le dispositif scénique classique. L’amplitude de l’espace du lieu autant que sa modularité permettent d’ y inscrire des pratiques “hors normes”. Ainsi, nous proposons aux artistes de créer des scènes individualisées : depuis les éclairages, jusqu’à la place des spectateurs, les équipes de création métamorphosant le lieu à chaque mise en scène, à chaque création, à chaque performance. La ligne de force de la programmation théâtrale à Mains d’Œuvres sollicite une pensée résolument connectée aux enjeux politiques et sociaux, de nouvelles formes dramaturgiques ainsi que la recherche scénographique, qui se prête si bien à ce lieu, cet outil protéiforme à réinvestir sans relâche. Nous y défendons une poignée de compagnies émergentes à travers une politique de résidences qui permet d’accompagner ces équipes vers leur professionnalisation et de préserver le temps nécessaire à la gestation des créations.
Il existe quatre dispositifs de résidences :

  • L’accueil-création sur 12 à 18 mois
  • La résidence longue sur 3 ans

Chantiers de Création / Playground93

En 2015, Mains d’Oeuvres crée le dispositif Chantiers de Création financé par le Fonds Social européen. Spécialement conçu pour les jeunes demandeurs d’emploi de moins de 26 ans de Seine Saint Denis ayant la volonté de travailler dans les métiers de la création et de la culture, le programme fournit un accompagnement personnalisé co-construit par les jeunes du 93 selon leurs besoins de départ.

En septembre 2018, les Chantiers de créations se transforment et deviennent Playground 93 un nouveau dispositif d’accompagnement élargi à tous les secteurs de l’emploi pour les jeunes demandeurs d’emploi de moins de 26 ans de Seine Saint Denis.

Le programme rend la créativité du lieu accessible à tous les profils grâce à des sessions de travail collectives. Le lieu devient un vrai terrain de jeu ouvert à un groupe de 30 participants.tes en immersion dans Mains d’Oeuvres pendant 12 semaines allant à la croisée des pôles et à la rencontre des gens qui les composent.

Le dispositif est organisé sur deux ans, se divise en quatre cycle de 12 semaines et quatre promos de 30 participants.tes. Rencontres professionnelles, rencontres avec nos résidents artistiques, chantiers solidaires et création d’un projet dans le lieu, conseils sur le droit du travail, l’idée est de donner des clés à la personne pour élargir son réseau professionnel et se nourrir de nouvelles méthodes de travail collaboratives et collectives.


Modalités d’inscription

Pour postuler au nouveau dispositif PLAYGROUND 93, il faut :
• Être âgé de moins de 26 ans à l’entrée dans le programme
• Résider en Seine-Saint-Denis
• Avoir fini ses études et ne pas avoir d’emploi ou de stage.

Modalités d’envoi :
Quand s’inscrire ? Vous pouvez consulter le calendrier des inscriptions du dispositif d’accompagnement
Contact : playground93@mainsdoeuvres.org

Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel « Initiatives pour l’emploi des jeunes ».