Programmation du collectif

Collectif de programmation en résidence pour la saison 2020 - 2021 : Sur/Mesure

Retrouvez le programme de la saison d’automne :
R E S P I R E !

Le collectif Sur/Mesure (Klio Krajewska, Valia Kardi, Daphné Honigman) démarre sa résidence de programmation à Mains d’Œuvres sur les chapeaux de roue avec la saison EMBRASSER LA CONTRAINTE, SAVOURER LA TOURMENTE (a.k.a la saison de tous les dangers).

Cette programmation thématique s’articulera autour de 3 CYCLES :

  • SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020 : R E S P I R E ! /// Inspirations autour de l’évolution des sociétés et de l’environnement
  • JANVIER - MARS 2021 : R Ê V E ! /// Expériences esthétiques & poétiques /// Ouverture au monde
  • AVRIL - JUIN 2021 : P A R L E ! /// Évolution du langage /// Liberté d’expression

Embrasser la contrainte, savourer la tourmente

Après des mois bien agités - de l’expulsion à la crise sanitaire en passant par la tension des élections municipales - c’est un nouveau chapitre qui s’ouvre pour Mains d’Œuvres dans un climat relativement apaisé.
Nous en sortons plus forts mais nous avons pris conscience d’une chose - il n’y a pas d’état “normal”. Le monde est traversé par de multiples crises (environnementale, sociale, sanitaire, politique, économique…) et nous nous devons désormais d’avancer en considérant ces contraintes comme point de départ.
Contrainte artistique libérant la création, contraintes d’espaces, d’argent et de temps… Le collectif Sur/Mesure choisit d’embrasser la contrainte sous toutes ses formes et de savourer la tourmente qui en résulte.
Le monde est tourmenté, nous devons nous habituer à saisir les moments de partage et les expériences artistiques qui ne se passent peut-être pas toujours dans des conditions optimales mais font partie de la danse quotidienne avec la réalité.

Programmation

Tout au long de l’année, Mains d’Œuvres vous fait découvrir la jeune création contemporaine, à travers des spectacles, concerts, expositions, fêtes, festivals et autres performances avant-gardistes. La programmation se construit autour des projets des artistes résident.e.s dans toutes les disciplines mais aussi sur de la diffusion en musique.

Musique
D’un éclectisme revendiqué, la programmation musicale s’amuse aussi bien de la musique électronique, que du rock’n’roll, du hip-hop ou des musiques du monde. Le lieu s’ouvre entièrement lors de soirées atypiques, de fêtes (l’anniversaire du lieu) ou lors de certains festivals comme le [Festival MOFO-https://festival-mofo.org].

Mains d’Œuvres permet à de jeunes programmat.eur.rice.s de musique de programmer des concerts dans le lieu et de bénéficier du savoir-faire de l’équipe et de la visibilité du lieu en tant que scène de musiques actuelles.

Arts visuels
L’art contemporain est soutenu par l’intermédiaire d’un programme de résidences d’artistes émergent.e.s et d’une programmation d’expositions et d’événements. En plaçant les artistes au cœur des projets, Mains d’Œuvres impulse une dynamique entre l’atelier et l’espace d’exposition, mais aussi entre les disciplines et les territoires.
Expositions archives 2008-2013
Expositions depuis septembre 2013 : Forêt Intérieure / Alexandra Grant, Cut Log, Les Diplomés, Get Up, Dieu et la Stéréo / Eléonore Saintagnan, Mémoires d’un amnésique - ? , Les Motifs du Savoir, Tant pis pour l’Invisible, Des mers non-répertoriées, Quelques choses en moins / Gregory Buchert, Sortir du livre, Nature(s), Trust us, Ambiance d’aujourd’hui, Ne plus être dans votre regard, c’est disparaître/Judith Deschamps, Dress Codes, Culture Pop Marauders, Old dream, Trois chats cool / Camille Girard et Paul Brunet, Les grands voyageurs, Urbs sacra, Quart d’heure américain, AU LOIN UNE ÎLE, We do the rest, EX.PDF : Exposer les écritures exposées, La plage ultime / Théodora Barat, Traverser la mer sans que le ciel ne le sache, Une soirée de performances, Le Musée sans bâtiment, Rosarium - C’est le soleil qui finira par nous perdre / Johanna Benaïnous et Elsa Parra, Les âmes grises / John Cornu, Une vraie déviation et rien d’autre, Penchant orbital / Marie Ouazzani et Nicolas Carrier, Aires de sons / Octave Courtin.

Danse
Mains d’Œuvres accueille des projets singuliers dans leur recherche, tentant de (re)questionner ou de (re)penser la société et l’art chorégraphique. Les créations sont dansées ou pas, puisent leur source dans la texture du corps, de l’âme et du temps ; brouillent les frontières entre les arts.

Théâtre
Mains d’Œuvres souhaite défendre les formes qui déjouent le dispositif scénique classique. L’amplitude de l’espace autant que sa modularité permettent d’y inscrire des performances de théâtre “hors normes”. Une large place est également faite aux auteurs vivants.

Art et Société
Mains d’Œuvres accueille et accompagne en résidence des artistes de toutes les disciplines autant que des porteur.se.s de projets locaux. Nous sommes convaincu.e.s que la créativité (essentielle à l’imagination, l’ouverture des possibles et donc l’innovation) n’est pas seulement réservée aux artistes, mais qu’il est possible - et essentiel - d’être créatif dans nos manières de faire société. Tou.te.s ont en commun d’agir de manière participative, alternative, écologique et/ou dans l’Espace Public.

Fêtes et festivals
Etant un multi-espaces de 4000 M2, le lieu accueille et/ou produit de nombreuses fêtes pluridisciplinaires (Nuit Sale et Sauvage, Fête anniversaire) ou des festivals comme le MOFO, festival qui s’aventure hors des sentiers battus et tente l’apnée en eaux troubles, et Respirations, festival d’Arts Vivants.

Cultures numériques
En lien avec le CRASlab, (Centre de Ressources Art Sensitif), les Open Atelier sont organisés régulièrement autour de projets qui explorent les pratiques numériques avec créativité, poésie, critique, humour et audace !