B.O.A.T ® - Boat Of Artistic Research Trip

Les résidents Mains d’Œuvres :
Octave Courtin
Pauline Delwaulle
Marie Ouazzani & Nicolas Carrier

Les résidents de l’EESAB :
Capucine Diancourt
Quentin Montagne
Zoé Lecossois, Lauriane Panel & Elie Quintard.


MAINS D’ŒUVRES / EESAB
Mains d’Œuvres et l’École européenne supérieure d’art de Bretagne se rejoignent sur un projet itinérant et trépidant, d’une année d’allers-retours.
Volet 1/2 : Une résidence flottante - L’art de se mouvoir sur différents territoires, de se confronter au nouveau, d’expérimenter le collectif, de renouer avec l’idée du voyage, incarne au plus près la résidence, en tant que moteur d’une recherche artistique et d’une rencontre avec le contexte.
Volet 2/2 : Une exposition escale - Un accompagnement est mené à terre, suite à la résidence, par les deux structures afin de provoquer le frottement et l’imagination, entre la Bretagne et le 93. Une diffusion des projets et des envies est prévue pour l’automne 2018 à Mains d’Œuvres.


VOLET 1/2
• Session 1 : 01/12/17 au 21/12/17
→ départ de Saint-Malo, puis dans le port du Camaret (29).
+ Avec Marie Ouazzani & Nicolas Carrier (duo d’artistes), Capucine Diancourt (designer) et Quentin Montagne (artiste).
• Session 2 : 08/01/18 au 28/01/2018
→ départ de Camaret, puis dans le port de Lorient, Cité de la Voile Eric Tabarly (56).
+ Avec Zoé Lecossois, Lauriane Panel et Elie Quintard (trio de designers graphiques), Octave Courtin (artiste) et Pauline Delwaulle (artiste).

UN CHALUTIER COMME ATELIER
B.O.A.T ® est un navire de recherche artistique et pédagogique pensé comme un atelier mobile, une plateforme de travail, une annexe de l’École européenne supérieure d’art de Bretagne, allant à la rencontre d’autres territoires, d’autres cultures, d’autres disciplines.
Le B.O.A.T permet aux étudiants et aux artistes invités d’envisager leur pratique dans une mise en mouvement transversale : art et sciences, art et économie maritime, design et énergies renouvelables...
« Le Grand Largue » est un ancien chalutier de 16 mètres construit en 1981. Il a été réaménagé en 2015 par l’EESAB pour accueillir à son bord un équipage de 12 personnes.
Ce bateau de pêche permet, par sa taille, d’associer deux espaces distincts : un de travail et un de vie.
Il est basé au port de Saint-Malo et navigue selon les projets.

VIVRE ENSEMBLE
Un espace clos, mobile. Un groupe de personnes vivant et travaillant ensemble durant une longue période. Un environnement instable, mouvant, se transformant, incontrôlable à l’image du monde. Vivre sur un bateau est toujours une expérience forte où la responsabilité de chacun engage la communauté. Être là, plus qu’ailleurs, implique de vivre l’instant, les instants, le jour et la nuit. Un bateau ne dort jamais, il bouge, il change, il accompagne le mouvement du monde.
Écouter une conversation sur le bateau, diffusée par la Radio DUUU

Article Quotidien de l’art :