L’infini n’a lieu qu’une fois

Photographie et Art Contemporain, Université Paris 8

Jeu. 11 Avr. — 14 Avr. 2019
Du jeudi au dimanche de 14h00 à 19h00
DISCIPLINE : Arts visuels
FORMAT : Exposition
ESPACE : Salle d'exposition
TARIF : Entrée libre

Avec : Niloufar Sadat Abtahi Naeeni, Pablo-Martín Córdoba, Charlie Jouan, Livia Melzi,
Pernelle Popelin, Arsenio Reyes, Cláudia Rudge, Julie Rochereau, Clément Savel, Valentina Vannelli.

Une proposition de Alain Bernardini, Arno Gisinger et Daphné Le Sergent.

> Vernissage le vendredi 12 avril
à partir de 18h

Du jeudi 11 avril 2019
au dimanche 14 avril 2019
Ouvert de 14h à 19h

Exposition des diplômés du Master Arts Plastiques spécialité Photographie et Art Contemporain de l’Université Paris 8
Promotion des diplômés 2018.


« L’infini n’a lieu qu’une fois »

L’exposition réunit les œuvres des diplômé.e.s 2018 du Master Photographie et Art
Contemporain de l’Université Paris 8 - Vincennes Saint Denis.
Face aux problématiques sociopolitiques, historiques ou anthropologiques,
les artistes ont été portés à observer la relation des individus à leurs espaces ;
à creuser le passé en questionnant la relation à l’archive ; ou encore, à explorer les
nouvelles formes de matérialité photographique, argentique ou numérique. Nourris par leurs recherches universitaires, ils déploient, dans cette exposition, leurs visions singulières sur le monde contemporain. En détournant les mots de Roland Barthes, l’exposition « L’infini n’a lieu qu’une fois » s’écarte de l’idée datée d’une photographie pétrifiant le réel et de sa reproduction illimitée. Elle souhaite, au contraire, proposer une appropriation poétique de l’image photographique, comme scène des perceptions et des enjeux contemporains. Fabriquée à la fois comme un espace et un temps, l’image devient un médium d’expression et d’expérimentation sans limites.
La richesse et la diversité des recherches artistiques menées lors du parcours de master se réfléchissent et se dispersent dans l’espace-temps de cette exposition, qui n’aurai lieu qu’une seule fois.