Les identités - Restitution d’atelier

Edgar Sekloka

Ven. 01 Juin — 02 Juin 2018 — 20h00
DISCIPLINE : Musique
FORMAT : Concert

Edgar Sekloka s’appuie sur son spectacle Musique Noire, actuellement en tournée, pour une création originale autour de la notion des identités, avec des auteurs interprètes issus des ateliers d’écriture qu’il mène dans la ville de Saint-Ouen.

Trois groupes distincts implantés dans la commune, se retrouveront ainsi sur scène : les résidents de la maison de retraite du Moulin vert, certains habitués de la maison de quartier Pasteur et des adhérents de l’association Enlivrez-vous.

Entouré de son directeur musical, le guitariste Simon Chenet, ainsi que de Koto Brawa au chant et percussions, Edgar créera une matière musicale sur laquelle s’appuiera les participants aux ateliers pour déclamer, parler, chanter leur rapport aux identités.

Le 1er juin, le spectacle commencera dans l’après-midi en mettant en scène les résidents du Moulin Vert dans la cantine de Mains d’œuvres, et découlera sur un concert mêlant montage sonore et montage vidéos du réalisateur Hashka.

Le 2 juin, le spectacle sera rejoué pour permettre à la création d’avoir un rappel, un « encore », évitant ainsi aux participants des ateliers de n’avoir qu’une unique représentation. Ceci dit, pour des raisons logistiques, les résidents du Moulin Vert ne pourront pas, lors de cette seconde fois, réoccuper la cantine de Mains d’œuvres.

L’ARTISTE
Edgar Sekloka, ancien membre du groupe Milk Coffee & Sugar, auteur de romans parus chez Sarbacane, d’un recueil de poèmes paru chez Carnets-Livres, le rappeur a sorti en 2015 un EP Ici / Là-bas. Puis, après une série de cinés-concerts autour des courts métrages de Chaplin dans les cinémas mk2, un EP intitulé Chaplinesques avec pour seul accompagnement, la guitare de Simon Chenet et les percussions de Xavier Hamon, sortira à l’été 2018.

Les ambiances musicales d’Edgar sont très variées et font de son rap acoustique, un dérivé de la chanson à texte. Par ailleurs, à l’image de l’artiste, les thèmes évoqués questionnent les identités et trouvent écho avec le travail qu’il fait en atelier d’écriture.