Processing & Générativité

Lun. 02 Mai — 04 Mai 2016

La composition est une notion structurante dans la plupart des disciplines créatives : architecture, musique, peinture, spectacle vivant... Ses principes évoluent avec les époques et les auteurs, ils trahissent et organisent un certain rapport au monde. Quels sont-ils à l’ère de la société numérique ?

La générativité, en tant que principe de composition, fait intervenir un processus de production d’objets inédits, le plus souvent par l’intervention d’une forme plus ou moins structurée de hasard. Un ordinateur étant par nature incapable de tirer au sort, comment simuler le hasard, ou obtenir des résultats imprévisibles ?

L’enjeu est de considérer ces différentes stratégies selon l’angle des intentions artistiques, qu’il s’agisse d’un lâcher prise volontaire de l’auteur visant à encourager l’appropriation de son œuvre par les spectateurs, ou du désir de concevoir un "système" capable de produire une infinité de projets.

PUBLICS
La formation est ouverte aux artistes auteurs (artistes plasticiens, auteurs multimédias, vidéastes, photographes, designers, graphistes, illustrateurs, architectes, scénographes, auteurs de musique, auteurs des arts dramatiques, chorégraphes).
D’autres métiers peuvent être concernés : chercheurs, enseignants, pédagogues, animateurs socioculturels, techniciens et ingénieurs du spectacle, chargés de projets culturels, etc. Contactez-nous afin de discuter de votre projet professionnel nécessitant l’acquisition de compétences en programmation informatique avec Processing.

OBJECTIFS
• Acquérir une culture générale des recherches artistiques actuelles au sujet de la générativité.
• Maîtriser les techniques de programmation adaptées à la création d’œuvres génératives (dans Processing).
• Développer un savoir-faire artistique et une capacité critique permettant de distinguer la générativité de l’interactivité, notamment en faisant intervenir le point de vue du spectateur.
• Développer sa réflexion sur la composition d’œuvres génératives à l’ère du numérique.

PRÉREQUIS
• Connaissance de la programmation objet, des classes et des librairies externes avec le logiciel Processing ou via la pratique du langage Java
• Profil : intérêt pour la création numérique.
• Matériel : ordinateur avec la dernière version stable de Processing installée, une webcam et un micro (interne ou externe), un casque.

INFORMATIONS PRATIQUES
Durée : 21 heures
Dates : du 9 au 11 juillet 2018 inclus
horaires : chaque jour de 10h à 13h et de 14h à 18h
Lieu : Mains d’Œuvres, Saint-Ouen (93)
Coût : 950 € HT
Effectif : 8 personnes

CONTENUS
Décryptage d’œuvres génératives (concepts et
thématiques récurrents, médiums et techniques
utilisés, processus et méthodes de création,
contraintes mises en œuvre, enjeux artistiques)
• Les processus de création en programmation :
techniques génératives, liens entre les intentions
artistiques et principes de fonctionnement des
œuvres programmées, algorithmique, art du
code, fondements mathématiques et physiques
de certains processus produisant des phénomènes émergents comme le jeu de la vie, le chaos et les fractales • Exploration artistique de questions ouvertes : créer une œuvre à partir d’éléments simples, générer de la complexité, encadrer le hasard, favoriser l’émergence, simuler, intégrer des composantes interactives à une œuvre générative, liberté et anticipation du comportement des spectateurs • Enjeux artistiques et choix de composition : degrés de contrôle de l’œuvre, place de l’auteur, point de vue des spectateurs, valeur artistique de l’œuvre du résultat vers le processus qui l’a créée.

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES ET ÉVALUATION
Les méthodes visent à nourrir les réflexions
personnelles sur son propre parcours de
création, sa recherche artistique, sa façon de
créer. La pédagogie de projet est associée à une
approche en recherche-création et à l’inter-
vention de formateurs invités, tel que Dominique
Moulon, critique d’art et enseignant. L’ensemble
alterne cours magistraux, temps de pratique
individuels en atelier, et échanges collectifs sur
les enjeux esthétiques et technologiques des
œuvres numériques.

INTERVENANT
Christian Delécluse est artiste, architecte, ingénieur et professeur (Paris). Prolixe dans ses recherches, il s’intéresse aux mutations des pratiques créatives induites par l’émergence des cultures numériques. Il explore en particulier la corporéité et l’intermédiation, le hasard et la complexité, les états modifiés de conscience et les perceptions. Son travail a été présenté dans de nombreux lieux et festivals en France et à l’international. Professeur à l’École Spéciale d’Architecture, il est aussi chargé de cours à l’université Paris 8.

DÉMARCHE QUALITÉ
Mains d’Œuvres est référencé au catalogue DataDock et répond aux critères de qualité des organismes de formation définis par la loi du 5 mars 2014.