LABEL JEUNES TEXTES EN LIBERTÉ #2

Gabriel de Richaud / Rebecca Chaillon

Lun. 29 Févr. 2016 — 19h30
19h30
DISCIPLINE : Théâtre
FORMAT : Lecture
ESPACE : Star Trek
TARIF : Entrée libre sur invitation

Deuxième texte présenté à Mains d’Œuvres

Durée lecture : 60 minutes suivie d’une rencontre avec l’auteur.

Le Label jeunes textes en liberté souhaite favoriser l’émergence des auteurs dramatiques contemporains et prône une meilleure représentativité de la diversité sur la scène théâtrale française. Dans les théâtres, mais aussi à l’extérieur, au plus près du monde.


LE TEXTE
Espaces vides au milieu de corps lumineux, de Gabriel de Richaud

Espaces vides au milieu des corps lumineux est un support poétique pour une performance publique. Un texte à dépecer et à répandre comme se répandent les souvenirs, les regrets et les espoirs des voyageurs plus ou moins involontaires. C’est une recherche sur la puissance évocatrice des images, des mots, des sons de la langue et des corps en mouvement. C’est une histoire intime politique des exils et de leurs répercussions sur les générations.

L’AUTEUR
GABRIEL DE RICHAUD
Gabriel de Richaud, né en 1975 à Tanger (Maroc), écrit, met en scène, compose et (re)présente ses travaux au public depuis 2006.
Auteur de théâtre, il est artiste associé du Théâtre de la Ville de Strasbourg de 2008 à 2010. Il est membre des EAT et de la SACD. Lauréat du prix de la Crypte-Jean Lalaude en poésie, il fonde Constellations du Geste en 2008 au TAPS (Théâtre de Strasbourg), un atelier d’écriture itinérant.
Directeur de la programmation du théâtre de la ville de Volvic de 2008 à 2011, il met en place un cycle sur les écritures d’aujourd’hui et un festival de danse contemporaine. Il y crée également le festival jeune public « A la source ». Ce festival, dans sa conception première et originale, est toujours actif à ce jour.
Désormais associé à Julie Carles, Nathalie Cau et Isabelle Mandard au sein de Possibles Ismène Lab. Ensemble (P.I.L.E.), ensemble artistique qu’il dirige, Gabriel de Richaud s’attache à proposer de nouvelles modalités de création et de diffusion, tout en approfondissant ses recherches sur les nouvelles écritures, la pédagogie des spectacles et les liens entre la musique et les autres arts de la performance, les possibles de la représentation.
Convaincu par ailleurs que seule la pédagogie peut aiguiser l’appétit d’expériences esthétiques et la curiosité critique des plus jeunes, il créé en 2011 une école du jeune spectateur singulière baptisée « Au Fil des Regards ». Ce sont jusqu’à sept classes, qui bénéficient du dispositif de découverte des formes de la représentation et de leur exploration par la pratique.
Gabriel de Richaud travaille également sur la dramaturgie sonore de spectacles et compose régulièrement pour la scène.

LE METTEUR EN SCÈNE
REBECCA CHAILLON
D’origine antillaise, Rébecca Chaillon passe son enfance et son adolescence en Picardie. Elle rejoint Paris pour des études d’arts du spectacle et pour travailler au sein de la compagnie de débat théâtral Entrées de Jeu, en tant que comédienne. Elle fonde en 2006 la compagnie Dans Le Ventre à Creil, où elle crée des pièces qui parlent de femmes, jouées par des femmes. Sa rencontre avec Rodrigo Garcia la confirme dans son envie d’écrire pour la scène performative, d’y mettre en jeu sa pratique de l’auto-maquillage artistique et sa fascination pour la nourriture. « Je voulais raconter les histoires de ma peau, de mon ventre ». C’est ainsi que l’on pourrait présenter L’estomac Dans La Peau sa première pièce qui fut lauréate dramaturgies plurielles au Centre national du Théâtre et qui a tourné dans plusieurs scènes parisiennes dont la scène nationale de Ferme du Buisson et bientôt celle d’Orléans (avril 2016). Rébecca Chaillon aime créer des pièces performatives où douceur et douleur se mêlent tout en sensualité et avec beaucoup d’appétit ! Dernièrement elle était interprète pour la cie Dromosphère et a performé également dans le prochain film d’Emilie Jouvet. Elle sera au Centquatre à Paris pour présenter Monstres d’Amour une étape de sa nouvelle création et prépare une performance documentaire autour du foot féminin pour 2017 et les cent ans de cette pratique : Pourvu que cela se fasse sans spectateurs.


TEXTE : Gabriel de Richaud
MISE EN LECTURE : Rebecca Chaillon
AVEC : Rebecca Chaillon, Simone Cinelli, Laëtitia Eïdo, Elisa Monteil, Yanis Skouta
PRODUCTION : La Nuit te soupire.
AVEC LE SOUTIEN DE : Mains d’Œuvres (Saint-Ouen), la MC93 - Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis (Bobigny), La Loge (Paris), le Théâtre de Belleville, le restaurant Chez Betty (Paris), Le Centre Intermondes (La Rochelle).


Quelques dates à retenir :
Janvier : Lundi 25 Janvier à 19h30 à Mains d’Œuvres / Deuxième lecture Jeudi 28 janvier au restautant Chez Betty.
Février : Lundi 22 Février à La Loge à 20h / Lundi 29 Février à 19h30 à Mains d’Œuvres.
Mars : Lundi 14 mars à 19h30 à Mains d’Œuvres / Vendredi 18 mars au Centre Intermondes.
Avril : Mercredi 27 Avril au Centre Intermondes. / Dates et lieux à confirmer.
Mai : Lundi 16 Mai à La Loge à 20h / Dates et lieux à confirmer.
Juin : Dates et lieux à confirmer.