Auriane Preud’homme

BIOGRAPHIE
Née à Grenoble en 1992, Auriane Preud’homme a eu son DNAT à l’École National des Beaux-Arts de Lyon en 2015 puis un Master à la Werkplaats Typografie à Arnhem aux Pays-Bas en 2017. Elle vit et travaille actuellement à Amsterdam.

DEMARCHE
Au départ, je me questionne sur la voix humaine, en cherchant des typologies de narrations et des contextes de transmissions. Ma position sur cette transmission c’est qu’elle ne devrait pas être bloquée dans un moment statique et autoritaire de parleur(s) > écouteur(s). Réciproquement, je pense que les sculptures ne devraient pas être des entités muettes, autonomes et contemplatives. Au contraire, les deux devraient plutôt collaborer ensemble ; le texte transgressant son statut écrit, et les sculptures ne respectant pas leur sobre condition.
Je construis des volumes qui enquêtent et incarnent des comportements de la parole. Ce sont des personnages qui jouent nos interactions quotidiennes en étant immergés dans des situations émotionnelles incontrôlables. La voix est alors le médiateur, un peu comme un masque, qui permet de faire des mots un matériel malleable. Elle fait tricher les sculptures, pour un court instant, les laissant devenir qui elles veulent — des conduits pour la parole exprimant leurs affects, des intérieurs architecturaux comme des amplificateurs de dialogues internes, un tapis qui doit être décrypté et lu à voix haute, une sirène d’alarme civile comme une concierge exubérante, etc.

Formation :
2017
*Master à la Werkplaats Typografie ArtEZ Institute of the Arts, Arnhem (NL)
2016
*DNAT à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon (FR)

Expositions collectives :
2018
*Lire, Lire, Lire, Lire, Lire, Lire, Bibliothèque Muntpunt, Bruxelles (BE)
2017
*End of the Year Show, Werkplaats Typografie, Arnhem (NL)
*Disobedient Voices, The Box, Arnhem (NL)
*Maps to the Stars, HMCT Art Center, Los Angeles (US)
2016
*Can You Hear Me ?, Phantom Radio, Arnhem (NL)
*WT Papier, MoMa PS1, New York Art Book Fair (US)
*End of the Year Show, Radio Kootwijk, Apeldoorn (NL)
*On Air, ISBA Besançon (FR)
*The Map is not a Territory, Los Angeles Art Book Fair, Geffen Contemporary à MOCA (US)

Résidences :
2017
*HMCT Art Center, Los Angeles (US)

PROJET DÉVELOPPÉ À MAINS D’ŒUVRES :
Auriane Preud’homme continuera l’écriture d’un texte sur le thème du Lapsus Linguae : une série de poèmes sur cette erreur involontaire où la langue fourche en parlant. Les textes ne se limiteront pas littéralement à « la langue qui fourche », mais mettront aussi en scène nos contorsions linguistiques et le sentiment d’impuissance dans la prise de parole.

Les poèmes seront accompagnés de sculptures qui fonctionnent comme des prothèses de la lectrice / du lecteur et affectent la compréhension de sa voix. « Inspirée du livre Lexicon of the Mouth de Brandon Labelle, je m’interroge : comment nos émotions émergent dans notre bouche et plus profondément quand ce n’est pas possible de. / quand on se sent étranger à une langue / quand on ressent une objection ? Je veux écrire sur ce rôle de témoin qu’est la langue de ressentir, de performer et d’imprégner nos émotions ».