Ça bouge grave

Ça bouge grave est une jeune association loi 1901, fondée par Djibril Camara et Yassine Ainous implantée dans le quartier Arago à Saint-Ouen-sur-Seine. L’association mène des projets culturels, sportifs, éducatifs et d’insertion répondant aux besoins des habitant.e.s des quartiers prioritaires de la ville.

En contact permanent avec les jeunes et les familles sur le terrain, l’équipe de Ça bouge grave co-construit des projets à partir des envies et des besoins exprimés directement par les habitant.e.s, en les intégrant dans l’organisation et l’écriture des projets. Elle développe ses projets en s’appuyant sur des partenariats forts avec des structures culturelles, sportives et de droit commun. L’association s’investit dans le débat social sur des sujets liés à l’égalité entre les hommes et les femmes, les violences familiales et conjugales, l’émancipation sociale et la citoyenneté active dans les quartiers prioritaires de la ville.

Dans le cadre du projet Laboratoire du temps libre, Mains d’Œuvres développe des projets et partenariats favorisant la participation et la place des jeunes de 12 à 20 ans dans la vie culturelle.
Mains d’Œuvres accueille ainsi Ça bouge grave en résidence pour sa proximité avec les jeunes des quartiers prioritaires de la ville. Le partenariat tend ainsi à concrétiser les projets des jeunes en mettant les ressources du lieu au service de ces projets. En 2020-2021, les associations mutualisent leur savoirs-faire et leurs moyens pour réaliser le projet Block Party, 3 parcours artistiques de janvier à juillet 2021 autour de la culture hip-hop : Rap ta ville, Film ta ville, Tag ta ville

.