DASHA ILINA

Dasha Ilina est l’une de nos quatre résidentes propulsées pour cette saison 2020-2021. La résidence propulsée d’1 an permet de donner un coup de boost au développement de 4 projets de création en les accompagnant dans leur émergence, professionnalisation et diffusion.

BIOGRAPHIE
Dasha Ilina est une artiste numérique russe basée à Paris, en France. Son travail explore la relation que nous développons avec les appareils numériques que nous utilisons au quotidien, notamment en ce qui concerne le corps humain.

DÉMARCHE
L’approche de Dasha Ilina se concentre sur les notions de soins et de technologie, les pratiques de bricolage et les solutions low-tech pour examiner divers problèmes tels que la dépendance au téléphone, les problèmes de santé liés à la technologie et la vie privée à l’ère numérique. Elle est la fondatrice du Center for Technological Pain, un centre qui propose des solutions de bricolage aux problèmes de santé causés par les technologies numériques.

INFO INSOLITE
Quand elle ne travaille pas, vous pouvez trouver Dasha en train de revoir pour la centième fois la série Rupaul’s Drag Race.

PROJET DÉVELOPPÉ À MAINS D’ŒUVRES
À première vue, Let Me Fix You est une vidéo ASMR, similaire aux nombreuses autres qui apparaissent sur Youtube et se spécialisent dans la "réparation de robot" où le spectateur prend la position du robot en question. La vidéo suit une jeune femme qui traverse lentement et tranquillement différentes étapes de ce que l’on imagine comme la réparation de robots.
Cependant, Let Me Fix You prend rapidement une tournure peu familière : au lieu d’entrer dans les détails de ce qui sera remplacé dans le corps robotique imaginaire du spectateur, la mécanicienne en passant par le contrôle standard remarque quelque chose d’étrange qui la conduit à réaliser que le robot qu’elle est destiné à réparer, qui est un robot qui prend soin d’un homme âgé, n’est pas vraiment cassé mais a pris conscience de son incapacité à fournir des soins appropriés à son propriétaire car il n’est tout simplement pas humain.
La vidéo utilise des recherches sociologiques et scientifiques, ainsi que des éléments de la culture pop (par exemple l’apparition du célèbre sceau Paro dans l’émission Netflix Master of None) pour questionner les effets et la place de la robotique dans l’industrie des soins, notamment la rapidité expansion du marché des soins aux personnes âgées.