JAZZ OEUVRE /GRITZ + NATUREL + BARDE + GUEST

Ven. 11 Oct. 2019 — 20h30
DISCIPLINE : Musique
FORMAT : Concert
ESPACE : Restaurant
TARIF : Prix Libre

Peter Gritz

Peter naît le 18 aout 1958 à Salgótarján en Hongrie.
C’est en 1975 après le concert d’Art Blakey et les Jazz Messenger que Peter bascule dans le jazz. Le jeune homme décide d’intégrer le conservatoire Supérieur de Jazz de Budapest après l’obtention de son bac. Deux ans plus tard, il enregistre son premier album avec deux de ses professeurs Bela Szakcsi et Gyula Babos.
En 1984 il rencontre ceux qui composeront son premier trio jazz en France, Antoine Hervé (pianiste) et Michel Benita (contrebassiste).
Dans le même temps Peter sympathise avec Yochk’O Seffer, ancien saxophoniste du groupe Magma. Ensemble, ils coréalisent en 1988, l’album Monk For Ever, en collaboration avec Siegfried Kessler et François Mechali. Un an plus tard, il est élu musicien de l’année par Radio France et collabore avec Marc Ducret pour l’album Véga.
En 1993 il joue dans l’album Inside Nitty = Gritty en compagnie du grand saxophoniste Barney Wilen. Cette année là, il participe à l’abum « Celtic Procession » du compositeur
Jacques Pellen. Peter jouera aux côtés d’Eric Barret, Gildas Boclé, Riccardo Del Fra, Jacky Molard, Patrick Molard et Kenny Wheeler.
L’année suivante il est produit par Charlotte Record et sort son premier album « Thank You To Be » avec entre autres, Steve Potts( saxophone),Paolo Fresu, Ingrid Jensen (trompette) Sophia Domancich (piano), Gildas Boclé, Riccardo Del Fra, Hélène Labarrière, François Méchali, Gilles Naturel (basse).

Gilles Naturel

Gilles NATUREL, compositeur, multi instrumentiste, accompagne régulièrement les plus grands musiciens, de jazz : de Benny GOLSON, (NORD SEA Jazz Festival en juillet 2014), à Alain JEAN MARIE, en passant par Lee KONITZ. C’est l’un des rares contrebassistes de jazz qui joue régulièrement des solos à l’archet, nous rappelant la tradition des contrebassistes solistes précurseurs tels que Bill JOHNSON et Slam STEWART.
En jouant depuis de nombreuses années, sur des cordes en boyaux qu’il fabrique lui-même et sans jamais utiliser d’amplificateur ni de système de capteur électrique, il fait entendre la pureté du son de la contrebasse acoustique, la projection du son se faisant en douceur en gardant toute la souplesse et l’énergie de la ligne de basse.

Jérôme Barde

Né en 1963 en France, Jérôme Barde découvre la musique et la guitare à 13 ans.
Il fait ses débuts professionnels à 16 ans au Havre. En 1982 il part étudier au Berklee College of Music, à Boston (USA). Il s’y produit dans les clubs aux côtés de Jerry Bergonzi, Ira Coleman, Gene Jackson, et la fine fleur d’une nouvelle génération de musiciens. En 1986, il revient en Europe pour tourner en Europe avec Steve Grossman, Jens Winter, David Klein, Diedrick Wissels.
En 1987, il part pour New York, où il s’integre rapidement à la scène locale : il y travaille avec Kirk Lightsey, Billy Hart, Joe Lovano, Ronny Mathews, Jerry Gonzalez,Tom Harrel, Eddie Henderson, Rufus Reid et les musiciens de sa génération : Léon Parker, Scott Colley, Tim Reis, Cindy Blackman, Peter Washington, Bill Stewart, Kevin Hayes,Frank Amsallem.
En 1989, Sunnyside Records produit son premier disque en tant que leader et compositeur, avec Kirk Lightsey, Rufus Reid et Billy Hart (Feliz/SSC1042d). En 1991 , il revient s’installer en France et tourne sur les plus grandes scènes nationales en tant que leader de différents groupes avec, notamment, Tony Rabeson, Les frères Gildas et Jean- Baptiste Boclé, Paul Imm, Jean-Michel Pilc, Riccardo Del Fra, Emmanuel Bex (dont il fera partie des groupes par la suite : BexTet et Bex Machine).
En 1993 , il joue avec son groupe en première partie de Miles Davis au festival Jazz en Tête de Clermont- Ferrand. La même année , première partie du duo Pat Metheny et Jim Hall au festival de Boulogne-Billancourt. Puis, suivront des concerts à “La grande parade du Jazz de Nice”, au festival de Vienne, Radio France à Montpelier, La Villette (Paris), Ramatuelle, Marciac, à “la nuit de la Guitare” (parrainé par John Mc Laughlin , à la Cité de la Musique de Paris).
On le retrouve aussi régulièrement aux côtés de Kirk Lightsey, Olivier Temime, avec qui, notamment, il co-lead le groupe Jazz/Funk » les Volunteered Slaves « , Emmanuel Bex ( Bextet, Bex-Machine et Organ Sound), les Keltic Tales des frères Boclé, le Magic Tree d’Olivier Ker-Ourio, Stéphane Belmondo. Il enregistre plusieurs excellents CDs pour le label Space Time Records, dans le groupe de Donald Brown, avec Billy Kilson, Essiet Essiet, Anga Diaz, Bill Mobley et Jean Toussaint avec qui il se produit au « North Sea Festival » à la Haye.
Aujourd’hui, Jérôme revient avec sa nouvelle création, Jérôme Barde & Les Jazztronautes, un quintet haut en couleurs qui affirme une musique forte, communicative aux influences multiples !