JAZZ OEUVRE / TRIO HUTMAN + RABESON + BERTAUX

Ven. 08 Nov. 2019 — 20h30
DISCIPLINE : Musique
FORMAT : Concert
ESPACE : Restaurant
TARIF : Prix Libre

Un des trios "historiques" de la scène française se reforme... après 27 années de sommeil. Le trio a enregistré deux disques en 83 et 87 qui figurent parmi les références obligées du jazz et de la fusion française des années 80 et a obtenu en 1984 le prix Boris Vian de l’Académie du Jazz.
Après de nombreuses sollicitations jamais concrétisées, il se reforme en 2016 pour de nouvelles aventures.

Olivier Hutman

Pianiste, compositeur et arrangeur français.
C’est après avoir écouté un disque d’Oscar Peterson qu’il opte pour le jazz. En 1975, avec Denis Barbier et Mino Cinelu, il forme le groupe « Moravagine ». En 1975-77 : avec les frères Cinelu, il fait partie d’un des premiers orchestres de jazz-rock, « Chute Libre ».
En 1983-84, il se produit en trio avec Marc Bertaux et Tony Rabeson et participe à de nombreux festivals internationaux. En 1984, il obtient le prix Boris Vian de l’Académie du jazz pour son premier disque en leader. A partir de 1985, il est très actif dans le domaine cinématographique et, là encore, est plusieurs fois récompensé pour ses musiques de films. Il est également associé à plusieurs disques de musiques créole et africaine et, dans les clubs de Saint-Germain-des-Prés, joue régulièrement avec Luigi Trussardi et Philippe Combelle.
On a pu l’entendre aux côtés de Pepper Adams, Tony Scott, Art Farmer, Harry Edison, James Moody, Toots Thielemans, Philip Catherine, Didier Lockwood, Eddy Louiss, Eric Le Lann, Joe Lee Wilson, Mundell, Lowe, Dee Dee Bridgewater, Ted Nash, Jimmy Gourley, Junior Cook, Turk Mauro, Frank Wess, Clifford Jordan, Alain Brunet, ainsi que des chanteurs de variétés.... Dans les années 2000, l’abondance de sa discographie confirme l’estime dont il joue auprès de ses confrères musiciens. Digne héritier d’une trinité Bill Evans – Herbie Hancock – McCoy Tyner, il offre un jeu limpide, dynamique et tout en nuances qui l’impose comme super sideman mais aussi et surtout, comme un leader passionné.

Marc Bertaux

Marc, Frédéric, Arthur BERTAUX
Né le 1er Janvier 1949 à Paris 20ème.
Autodidacte.
Dès l’âge de 17 ans, accompagne des chanteurs de styles très variés, comme Chuck Berry, Eddy Mitchell, etc...
Dans les années 70, rencontre importante avec Bernard LUBAT d’où s’en suivent plusieurs groupes avec Eddy Louiss, André Ceccarelli, etc...
Obtient le prix Django Reinhart en 1984.

Tony Rabeson

Né en 1958, est un batteur de jazz et chef de formation franco-malgache né à Antananarivo (Madagascar). Il est considéré par le label Cristal Records comme le batteur de jazz d’origine malagasy le plus connu au monde.
Au cours de sa carrière, essentiellement en tant que sideman, il a accompagné un grand nombre de célébrités du jazz allant de Toots Thielemans à Joe Lovano, en passant par Lee Konitz, Kenny Wheeler, Steve Swallow, Michel Portal, Eddy Louiss, Martial Solal, Maurice Vander, Christian Escoudé, sans oublier les compagnons avec qui il a le plus souvent voyagé et enregistré au cours des deux dernières décennies : Henri Texier, Éric Le Lann, Olivier Hutman, Andy Emler, Louis Winsberg, Baptiste Trotignon, Mario Canonge, Bojan Z, Laurent Larcher, David Linx, Olivier Bogé, Marc Bertaux, Dimitri Douriantonis, et, bien sûr Lalao et Jeanot Rabeson.
Il a également côtoyé au début de sa carrière les batteurs Kenny Clarke, Sam Woodyard et Philly Joe Jones dont il a beaucoup appris.
Son jeu d’une très grande rigueur rythmique, ses roulements de tambours et son swing aérien et coloré, s’inspire des joueurs d’amponga (tambours) du hira gasy.