"Les âmes grises"

John Cornu

Jeu. 06 Juin — 23 Juin 2019
Du mercredi au dimanche, de 13h à 19h
DISCIPLINE : Arts visuels
FORMAT : Exposition
ESPACE : Salle d'exposition
TARIF : Entrée libre

Exposition personnelle de John Cornu
Commissariat : Christian Alandete

— -
LES ÉVÉNEMENTS :
> Vernissage jeudi 6 juin, à partir de 18h.
> Finissage samedi 22 juin, de midi à minuit, en parallèle de l’événement Session performances - corps et sonorité.

— -
« Les âmes grises »
propose, pour la première fois au sein d’un même lieu d’exposition, plusieurs séries de Sans titres (Verticales et Horizontales), déployées du sol au plafond.
Entre différences et répétitions, ces dernières – débutées en 2007 –, sont une manière pour l’artiste de revenir aux fondamentaux de sa pratique : notion de série, questionnement autour de l’ontologie des œuvres et de l’exposition, monochromie, jeux matériologiques, etc.
Lustrées et noircies — le noir est un marqueur visuel fort —, les Sans titres (Verticales et Horizontales), dessinent au sein du white cube de Mains d’Œuvres une partition cinétique et vibratoire. Le blanc du mur (le vide) – qui donne si bien à voir les sinuosités des pièces – devient en effet partie prenante du scénario plastique mis en place et revêt autant d’importance que les noirs (les pleins) [cf. François Cheng, Vide et plein à propos de la pensée chinoise].
Comme autant de hachures ou de biffures, les œuvres scandent ainsi l’espace, engagent des jeux de trames et de superpositions et offre, au gré des déplacements des visiteurs, une multiplicité de points de vue.
Au croisement du dessin dans l’espace, de la sculpture et de la peinture, l’exposition rappelle aussi les formes simples et les modalités de présentation propres à l’art minimal, tout en convoquant des bribes d’une narration incendiaire et un romantisme contemporain comme pour rappeler que même les formes les plus rigoureuses subissent elles-aussi l’épreuve du temps.

Un catalogue monographique est à paraitre aux éditions culture-club studio.

John Cornu
Né en 1976 à Seclin, John Cornu vit entre Rennes et Paris. Son travail a été présenté au sein d’expositions personnelles et collectives en France : Palais de Tokyo et Maison rouge (Paris), CNEAI (Chatou, Paris), Galerie Edouard-Manet (Gennevilliers), 40mcube/Hubhug (Rennes), Parvis Centre d’art (Ibos), Bel ordinaire (Pau), CACN-Centre d’art contemporain (Nîmes), Trinitaires (Metz), BF15 (Lyon), EAC–Espace de l’Art Concret (Mouans-Sartoux), BBB centre d’art et Abattoirs–Frac Midi-Pyrénées (Toulouse), Musée Beaux-arts de Rennes et de Calais, Biennale de Lyon ; ainsi qu’à l’étranger : Attic (Bruxelles), Académie royale des Beaux-Arts (Bruxelles), Les Brasseurs (Liège), Sainsbury Center for Visual Arts (Royaume Uni), CIRCA (Montréal), MACRO–Museo di Arte contemporanea di Roma (Rome), Chambre blanche (Québec), ZQM (Berlin), Nuit Blanche de Montréal.
John Cornu est représenté par Gilla Lörcher à Berlin et Attic à Bruxelles.