Notions de physique utiles aux artistes

Lun. 26 Nov. — 28 Nov. 2018 — 10h00
DISCIPLINE : Cultures numériques

Les sciences physiques sous-tendent toute pratique des arts numériques, en particulier l’art interactif, l’art cinétique, les mécanisations ou les automatisations.

Les connaissances des phénomènes physiques (rapports de forces, magnétisme, ondes sonores, etc.) et de l’électricité sont très utiles pour maîtriser le comportement des capteurs et des actionneurs, obtenir un résultat fiable, s’adapter à une situation précise et éviter les parasitages.

PUBLICS
Artistes et techniciens du spectacle.

OBJECTIFS
• Acquérir une culture générale et maîtriser quelques lois de physique concernant l’électricité, le mouvement et les ondes.
• Développer des capacités d’analyse : comprendre le fonctionnement de dispositifs mettant en jeu ces connaissances théoriques, et savoir analyser rationnellement leurs dysfonctionnements.

PRÉREQUIS
• Artistes ayant déjà une pratique de la programmation informatique avec un logiciel de création numérique interactive temps réel (Pure Data, Processing, Isadora, Usine, Max).
• Matériel : disposer d’un ordinateur personnel.

INFORMATIONS PRATIQUES
Durée : 18 heures
Dates : du 26 au 28 novembre 2018 inclus
horaires : chaque jour de 10h à 13h et de 14h à 17h
Lieu : Mains d’Œuvres, Saint-Ouen (93)
Coût : 940 € HT
Effectif : 6 personnes

CONTENUS
La formation aborde des notions fondamentales en électricité (charge, courant, tension, résistance), ondes (spectre, propagation, ondes sonores, ondes lumineuses), optique (directivité, réflexion), cinématique (vitesse et accélération,
vitesse angulaire), et électromagnétisme (bobine, induction, application aux haut-parleurs et aux puces RFID). Ces notions sont mises en perspectives à travers leur utilisation par les artistes, dans le domaine de la captation et de la circulation d’informations. La formation aborde à cette occasion la chaîne d’acquisition des données, les protocoles de transmission, les notions d’électricité dans l’utilisation de capteurs, les parasitages (bruits, hypersensibilité, ratés de mesures, précautions physiques et notions de traitement du signal) et les filtres programmés.

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES ET ÉVALUATION
La matière est présentée comme une source d’inspiration pour la création. Les explications scientifiques sont associées à des exemples d’applications artistiques, ou à des démonstrations et manipulations de phénomènes poétiques. Cette visualisation concrète, et la transmission d’une culture générale (repères historiques et génériques sur l’énergie, processus industriels et naturels...) donne corps aux apprentissages. L’évaluation s’effectue de façon collective et régulière, d’abord pour valider la compréhension de chaque concept (chacun est invité à expliquer une notion aux autres), mais aussi pour développer sa capacité à établir des ponts entre les notions (proposition d’hypothèses et d’explications face à des énoncés de problèmes précis tirés d’études de cas artistiques).

INTERVENANTE
Sandrine Chiri, cofondatrice d’Interface-Z (Villejuif, 94) De formation scientifique en biologie du développement, elle s’est spécialisée dans le domaine de l’art interactif. Elle participe au développement d’œuvres d’art (ingénierie, programmation) et à la conception de matériel électronique pour les artistes (interfaces, capteurs et actionneurs). Elle enseigne la programmation informatique et l’écriture de projets interactifs (Université, écoles des Beaux-arts).

DÉMARCHE QUALITÉ
Mains d’Œuvres est référencé au catalogue DataDock et répond aux critères de qualité des organismes de formation définis par la loi du 5 mars 2014.