Se repérer dans les aides publiques

Lun. 07 Oct. — 08 Oct. 2019

Financer un projet artistique et culturel


Public

Cette formation s’adresse aux artistes de tous secteurs et aux chargés de projets culturels qui souhaitent mettre à jours leurs connaissances sur les financements publics et développer leurs compétences méthodologiques, afin d’être en mesure d’élaborer les bonnes stratégies de déploiement de leurs activités.

Objectifs

Acquérir les ressources et outils nécessaires à l’élaboration d’une stratégie de développement de ses activités :
• Acquérir une vision globale des différents financeurs, en particulier publics.
• Comprendre les attentes et les objectifs des financeurs du secteur artistique et culturel.
• Comprendre comment les différents financements sont imbriqués, du local à l’international.
• Être capable d’analyser des textes d’orientation établis par les financeurs.
• Développer une lecture critique et technique des appels d’offres, appels à projets, appels à résidences.
• Positionner son projet dans le maillage des financements existants pour en imaginer le développement à long terme.

Infos pratiques

Durée : 14h
Date : les lundi 7 octobre et mardi 18 octobre de 9h30 à 13h , puis de 14h30 à 18h
Lieu : Mains d’Œuvres, 1 rue Charles Garnier, Saint Ouen (93)
Effectifs : 8 personnes
Coût : 570 euros HT

Prérequis

• Artistes : pratique professionnelle d’une activité artistique.
• Responsables de projets culturels : occuper une mission de chargés de production, de communication et de diffusion.

Contenus

En analysant l’évolution des financements culturels durant les dernières décennies les stagiaires identifient les nouvelles logiques de soutien au secteur culturel par les pouvoirs publics tout en constatant la persistance de modèles plus anciens.
L’intervention de professionnels gestionnaires de financements donneront à comprendre comment une politique culturelle est mise en œuvre, au moyen d’outils divers : programmes, subventions ou encore appels d’offres. À partir de ces apports divers, les stagiaires sont invités à penser le positionnement de leurs activités, à l’aide d’outils méthodologiques ciblés et au cours de travaux pratiques.
Les notions nouvelles de villes créatives, le poids croissant des métropoles ainsi que l’enjeu central du développement économique associé aux activités culturelles seront décryptés.

Méthode pédagogique et évaluation
La formation propose d’articuler des temps d’apport théorique, de travaux pratiques et de rencontre avec des professionnels.
• Les apports théoriques sont élaborés de façon à rendre lisible les grandes mutations à l’œuvre dans les politiques de financement de la culture, et leur incidence sur l’activité des professionnels.
• Les études de cas, les lectures critiques et techniques d’appels à projets, les mises en situation permettent aux stagiaires de s’approprier activement les références professionnelles.
• Des responsables de programmes et de financements publics sont invités à partager leur expérience professionnelle avec les stagiaires.
• Enfin, des ressources sélectionnées pour leur pertinence sont transmises aux stagiaires afin d’accompagner leur réflexion stratégique.

La formatrice utilise des outils de cartographie des informations pour donner à comprendre des problématiques complexes. Elle fournit des outils méthodologiques et des ressources ciblées afin de rendre les stagiaires rapidement autonomes. La pédagogie de cette formation repose sur l’échanges avec les pairs et la manipulation, pendant le temps de formation, d’outils méthodologiques associés à des concepts théoriques.

Responsable pédagogique
Alice Marsal : de formation en sciences humaines et en gestion, elle met en œuvre depuis 2002 des projets artistiques et culturels à géométrie variable, tant pour des organisations indépendantes que pour des institutions, à l’échelle locale et internationale. Elle s’implique dans des projets attentifs au contexte dans lequel ils prennent forme. Adepte du travail en réseau, elle a piloté le développement d’activités artistiques dans le cadre de programmes européens.

DÉMARCHE QUALITÉ
Mains d’Œuvres est référencé au catalogue DataDock et répond aux critères de qualité des organismes de formation définis par la loi du 5 mars 2014.