Vidéo Action #3

Anne Lise Le Gac + Élie Ortis + Basile Dinbergs

Mar. 11 Juill. 2017
19h
DISCIPLINE : Arts visuels
FORMAT : Projection, Performance
ESPACE : Salle Star Trek
TARIF : Entrée libre et ouverte à tous

GRAND MAL
Digestion de vidéos de danses glocales (récupérées sur le net), conversation-chats et sculpture en frites.

En 2013, Anne Lise Le Gac entame une nouvelle collection = le téléchargement de vidéos de danses amateurs trouvées sur l’internet. Au delà-du plaisir que ça lui procure, elle se dit que ça pourrait faire l’objet d’une histoire de la danse, d’une subjectivité assumée, revendiquée et sans H majuscule. Puis elle partage cette collection avec son ami Élie Ortis, artisan couturier. Élie s’enjaille, et nourrit spontanément la collection. Ils ouvrent l’espace de la collection, elle devient une CONVERSATION : elle traite de solitude, elle fait entrer Les Essais de Montaigne, elle se fabrique des barres énergétiques. Sur 2015/2017, se dessine une version PLATEAU qu’ils ont présenté au TJCC à Gennevilliers, à la Ménagerie de Verre à Paris, à l’Antic Teatre à Barcelone, au festival Les Urbaines à Lausanne, au festival Parallèle à Marseille.


Vidéo Action
Serge Daney affirmait qu’il était autant regardé par les images qu’elles ne l’étaient par lui. En est-il autant pour ceux qui les créent ? Que produisent-elles sur les artistes ? Et, dans ce match où l’écran est le filet, de quel côté se trouve le spectateur ?
Cette série de « projections-performances » s’attache à des pratiques pour lesquelles la vidéo est un outil – sans pour autant prétendre à une quelconque velléité documentaire –, un dispositif – sans ambition d’autonomie. Filmer autorise les artistes à délimiter un champ d’action, avant de faire du geste lui-même un acte performatif qui agit sur le monde saisi. Le Laboratoire des hypothèses largue ses conjectures sans toujours les capter ; Céline Ahond invite les collégiens de Bondy à « jouer à faire semblant pour de vrai » dans une salle entièrement verte devenue l’écran d’incrustation de leurs désirs, quand Anne-Lise LeGac et Élie Ortis collectent des vidéos de danse amateurs qu’ils accumulent et discutent dans leur boîte à or dur : GRAND MAL. Debout au milieu des spectateurs comme dissimulés derrière l’écran, les artistes marqueront la projection de leur présence.


Les séances :
Vidéo Action est programmé en février, avril et juillet 2017, dans le cadre des résidences arts visuels.
A 19h, en salle Star Trek :
*Vidéo Action #1 - 14 février : Le Laboratoire des hypothèses
*Vidéo Action #2 - 4 avril : Céline Ahond.
*Vidéo Action #3 - 11 juillet : Anne-Lise Le Gac et Élie Ortis. GRAND MAL.


Une proposition de Sophie Lapalu
Conception graphique : Cyril Makhoul

Dans le cadre des résidences arts visuels dirigées par Ann Stouvenel

Précédemment :
La programmation Vidéo Action fait suite aux programmations Vidéo Palace, réalisée d’octobre 2014 à juillet 2015 par Julie Portier et Charles-Osmond Villa, puis Video Activity, réalisée de février à juin 2016 par Alexandrine Dhainaut et le studio Kiösk.
Dans le cadre des résidences arts visuels.