"Penchant orbital"

Marie Ouazzani & Nicolas Carrier

Sam. 29 Juin — 13 Juill. 2019
du mercredi au dimanche, de 13h à 19h
DISCIPLINE : Arts visuels
FORMAT : Exposition
ESPACE : Salle d'exposition
TARIF : Entrée libre

Exposition personnelle du duo d’artistes Marie Ouazzani & Nicolas Carrier
Commissariat : Ann Stouvenel

— 
LES ÉVÉNEMENTS :
> Vernissage samedi 29 juin, à partir de 18h.

— 
"Penchant orbital"
Attentifs aux détails et aux ressources qui les entourent, Marie Ouazzani & Nicolas Carrier travaillent de manière légère et non invasive. Ils s’inspirent du contexte et du quotidien pour inventer des fictions climatiques. Elles prennent la forme de vidéos, photographies et installations qui confrontent environnement et urbanisme.
Ces fictions envisagent le changement climatique comme élément concret. Elles anticipent ses effets et les possibles transformations écologiques. Situées dans des paysages en mutation, des périphéries, des interstices urbains, elles donnent de l’importance à l’histoire, la végétation et l’architecture qui les habitent. Par des gestes et des situations simples, elles proposent des formes de résistance, de réappropriation de ces espaces et repensent nos modes de vie. L’humain n’est alors plus central mais une partie d’un écosystème cherchant l’équilibre entre fantômes, pollution et ruines contemporaines.
Mêlant érudition et invention, elles offrent une réflexion sur les relations entre nature et culture et mettent en tension les enjeux économiques, écologiques et culturels de notre époque.

Vivant ensemble depuis 2015, ils ont séjourné dans de nombreuses résidences en France et en Asie de l’Est. Leur travail a été présenté au Centre d’art de la Villa Arson (Nice), Centre d’art du 3 bis f (Aix-en-Provence), Mains d’Oeuvres (St-Ouen), 61e Salon de Montrouge, La Gaité Lyrique (Paris), Glassbox (Paris), Carreau du Temple (Paris), La Fémis (Paris), Darat al Funun (Amman, Jordanie), C-Platform (Xiamen, Chine), Gyeonggi Creation Center (Corée du Sud), 5e Biennale d’Odessa (Ukraine), Haus der Kulturen der Welt (Berlin).

Synopsis "Exposition périphérique" :
Exposition périphérique est un voyage en voiture autour du périphérique extérieur parisien et des villes qui le bordent. Tel un inventaire des plantes qui habitent ce paysage de proche banlieue en pleine transformation du Grand Paris, cette fiction suit des jardiniers qui prennent soin des mauvaises herbes et plantes en pot, comme autant de propositions de résistance à l’urbanisation, et qui vivent dans les interstices laissés par la densification urbaine.