Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les résidents, sans jamais oser le demander #3

Arts visuels au printemps

Dim. 27 Mai 2018
de 14h à 18h
DISCIPLINE : Arts visuels
FORMAT : Projection, Performance, Lecture, Laboratoire, Exposition
ESPACE : Salle d'exposition, studio de danse, cour des myrtilles, Cantine
TARIF : Entrée libre

PERFORMANCES - PROJECTIONS - WORKSHOP - ÉDITIONS - INSTALLATIONS - GOUTER - VISITES - EXPOSITION, avec :
Elsa Abderhamani, Théodora Barat, Octave Courtin, Clément Gaillard, Eric Giraudet de Boudemange, Olivier Jonvaux, Sarah Mercadante, Camille Tsvetoukhine, , Marie Ouazzani et Nicolas Carrier, Colophon.

PROGRAMME :
Restaurant
► 14h - 18h : "Papier Photo", micro-salon d’éditeurs organisé par Colophon
► 14h - 18h : Projection vidéo de Olivier Jonvaux

Atelier 12
► 14h - 18h : Dégustations d’infusion avec Marie Ouazzani et Nicolas Carrier
► 14h - 18h : Projection vidéo de Marie Ouazzani et Nicolas Carrier
► 14h - 18h : Projection vidéo et présentation de la revue « Bien, monsieur » d’Elsa Abderhamani

Salle d’exposition
► 14h - 19h : Visite de l’exposition "La plage ultime" avec l’artiste Théodora Barat

Atelier 7
► 14h - 18h : Présentation des travaux en cours d’Eric Giraudet De Boudemange et ouverture d’atelier

Salle de Danse
► 15h00 : Performance de Sarah Mercadante
► 16h30 : Lecture de Camille Tsvetoukhine
► 17h30 : Performance d’Octave Courtin

Cour des Myrtilles
► 14h - 18h : Présentation d’une sculpture de Clément Gaillard

Temps, luxe de notre période contemporaine frénétique, est dépensé sans compter au profit d’artistes et de collectifs en recherche. L’oisiveté est nécessaire, la prise de risque est moteur, l’atelier est matrice, le spectateur est invité. Profitez donc d’un dimanche ensoleillé annonçant l’été pour venir à la rencontre de ces chercheurs, habitants passagers de ces lieux. Cet après-midi sera l’occasion de découvrir leurs recherches en cours, de participer à leurs expérimentations, d’assister à leur production.


Etats de la recherche

  • Olivier Jonvaux : En résidence à l’EMBAC Châteauroux jusqu’en juin, il a une exposition personnelle à la galerie Duchamp à Châteauroux. Il commence à travailler sur une exposition qui aura lieu fin novembre au centre d’art Les bains douches.
  • Elsa Abderhamani : Fin mai/début elle sort le prochain numéro de sa revue : Bien, monsieur 9, Elle travaille sur le montage d’un projet de vidéo sur le sport.
  • Sarah Mercadante : Elle travaille sur les perspectives de collaboration et de diffusion d’un projet collectif et expérimental : House, Street and Heirloom avec les artistes Sophie Dupont (Danemark), Lina Lapelyte (Littuanie/Royame-Uni), Marie Tuckova (République Tcèque) et Damien Pelletier (France) ainsi que la chorégraphe Nawel Oulad (France) dont la restitution se tiendra durant "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir...#3" L’idée étant de monter une pièce chorégraphie et de la diffuser en Ile-de-France et en Europe.
  • Marie Ouazzani et Nicolas Carrier : Ils tournent leur film Exposition périphérique. Une exposition autour de ce projet sera présentée pendant le festival MÉTAMINES avec la Station gare des mines et le collectif MU le 31 mai, 1 et 2 juin 2018. Ils finissent également une vidéo commandée par La fabrique du regard / Le Bal avec des CM1/CM2 autour de "montrer l’invisible", elle sera projetée à la Fémis le 14 juin 2018. ils travaillent sur les projets qui vont être présentés pour l’exposiiton de restitution de la résidence BOAT à Mains d’Œuvres en Septembre 2018.
  • Octave Courtin : Il travail sur des installations et des performances en utilisant le potentiel sculptural, cinétique et sonore de ballons géants.
  • Clément Gaillard : Il vient d’emménager dans un atelier à Ivry et débute une résidence à l’espace imaginaire (Saint-Denis). Ses recherches plastiques tournent autour de la sculpture à partir du moulage et de l’empreinte, ce qui lui permet de mettre en avant le processus organique de la matière et la manière dont elle peut évoquer la nature et ses paysages.
  • Nour Awada : Elle fonde le LAP - Laboratoire des Arts de la Performance - , et souhaite replacer la question de l’art au cœur de la cité, non sur le mode passif d’un droit à la culture, mais sur le mode participatif d’un droit politique à prendre part à l’espace social.